/ Podcast Votre coach web

Podcast : Mieux structurer son écriture web + un modèle d’article en bonus

Cet épisode du podcast est le premier d’une série sur l’écriture optimisée pour la génération de trafic qualifié via le référencement. Avant de parler des techniques de base du SEO, je vous propose quelques grandes lignes pour structurer son contenu. Je vous propose aussi un plan de billet de blog adapté à un créateur de contenu.

Listen to "79. Mieux structurer son contenu web et un modèle d’article" on Spreaker.

Notes de l'épisode

On parle beaucoup de référencement sous un aspect technique mais il est important de ne pas perdre de vue son objectif : générer du trafic qualifié. L’important est donc avant tout de créer un contenu de qualité, adapté à votre audience. Vous écrivez d’abord pour elle.

Vous devez ensuite prendre en compte les moteurs de recherche. Mais créez un contenu de faible qualité purement optimisé sur le plan référencement vous apportera sûrement du trafic mais probablement un trafic de faible qualité et beaucoup de visiteurs touristes.

Le préalable à votre démarche d’écriture reste donc toujours la réflexion de marque :

  • ce que vous avez à offrir,
  • votre positionnement,
  • votre différenciation,
  • votre style et votre personnalité,
  • et creuser le sillon autour de votre thématique.

« Il n’est pas important d’être le meilleur dans ce que vous faîtes. Il vaut mieux faire ce que les autres ne font pas. »
— Thomas Jefferson - Président des Etats-Unis

Deux règles importantes à appliquer

Il est d’abord important de se concentrer sur une thématique unique par page ou par article. Les moteurs cherchent l’idée principale, les internautes aussi. Proposez ainsi plutôt de nombreuses pages à thème unique plutôt que de longs documents traitant de plusieurs domaines différents.

La deuxième chose est d’appliquer la règle de la pyramide inversée dans votre écriture :

  • ne faîtes pas perdre du temps aux gens,
  • commencez par l’essentiel,
  • accrochez les,
  • répondez aux questions clés dès le début (Chapô),
  • détaillez ensuite.

Si on sait que 3 internautes sur 4 ne lisent pas tout, il ne faut pas faire trop court pour autant. Google est un « obsédé textuel » qui a besoin de matière pour comprendre le contexte. Et vous avez aussi besoin d’un peu de volume pour creuser le champs sémantique de vos contenus. Misez sur au moins 200 à 400 mots, mais vous pouvez faire plus long si besoin.

Votre objectif est avant tout de simplifier la lecture pour pour votre audience lui permettre de scanner votre contenu, de le lire rapidement :

  • faire des paragraphes aérés faciles à lire et comprendre avec une seule idée,
  • des intertitres,
  • des illustrations
  • utilisez le gras, italique, les blocs de citations, listes à puces et numérotées.

Structure type d'un article

Voici une structure d’article assez adapté à un créateur de contenu développant une marque personnelle. Elle permet en effet de relier sa thématique à son expérience personnelle. Elle ressemble ainsi un peu à la méthode Seinfeld pour les newsletters et reprend cette notion de pyramide inversée :

  • Titre accrocheur
  • Une image
  • Premier paragraphe : relier le sujet à  son expérience personnelle
  • Sous-titre en résonance avec le titre
  • Deuxième paragraphe : l’information la plus importante
  • Troisième paragraphe : Expliquer, donner des exemples, donner des idées actionnables
  • Quatrième et cinquième :  Plus d’exemples
  • Dernier paragraphe : Appel à l’action (CTA - Call To Action). Un élément important si vous souhaitez convertir vos visiteurs en prospects puis acheteurs.

Bien entendu, il sera important d’adapter ce plan à ce que vous faites et qui vous êtes. Ne restez pas coincé dans une structure type. Elle vous aide à écrire et créer du contenu mais ne doit pas vous emprisonner. Ajoutez du liant et injectez dedans votre personnalité.

Daniel McCullough


A propos du podcast

Votre Coach Web est mon podcast sur la création de contenu pour aider ceux qui veulent s’exprimer sur internet et les réseaux sociaux, développer leur visibilité et en vivre.

Vous pouvez vous abonner sur iTunes , Google Play Music et YouTube.

Vous pouvez aussi contribuer à la vie de ce podcast via un soutien Patreon. Vos questions seront alors traitées en priorités et vous aurez aussi accès à des bonus exclusifs.