/ Podcast Votre coach web

Podcast : Imagez votre communication

Au delà des mots, notre langage doit faire passer des émotions, des sensations et des ressentis. Nous devons ancrer des images mentales dans la tête de nos audiences pour faciliter la compréhension, la mémorisation, la projection. Votre écriture, votre parole, va ainsi rendre les choses plus réelles et créer un lien émotionnel entre votre contenu et le vécu de votre audience. C’est toute la force des mots images.

Listen to "Imagez votre communication !" on Spreaker.

Entraînez-vous à imaginer et utiliser des comparaisons qui vous permettront d’enrichir vos écrits, podcasts, vidéos en faisant appel aux sens et émotions. Ainsi, dans votre carnet à idées, ajoutez quelques pages pour noter des analogies, des comparaisons qui vous permettront de faire ressentir l’odeur du chocolat fondu plutôt que juste leur parler d’une recette de gâteau au chocolat.

Notes de l'épisode

Deux images très connues. La première a été utilisée par Steve Jobs et Apple pour le lancement de l'iPod Shuffle et inscrire sa taille dans l'esprit des gens :

« La première génération de l'iPod Shuffle est plus petite qu'un paquet de chewing-gum »
— Communication d’Apple

Albert Einstein a expliqué la relativité avec deux images très parlantes :

« Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez-vous une heure auprès d’une jolie fille et ça vous semble durer une minute. C’est ça la relativité. »
— Albert Einstein

La puissance des mots vient de la mentalisation et de la visualisation. Vous serez plus efficace en créant une image mentale dans la tête de ceux qui vous lisent, vous écoutent, vous regardent… Notre cerveau enregistre les émotions et nous sensibles aux sens. Il est alors important de faire ressentir les émotions et les sensations plutôt que simplement décrire les choses.

L'expression « J’avais les poils dressés sur les bras » est plus parlante que « j’ai eu peur » je parais bien plus heureux en disant que « je dansais de joie » plus que juste affirmer que « j’étais heureux » d'avoir réussi à faire quelque chose.

Ce fonctionnement est très puissant en pédagogie, en vente, en persuasion, marketing et appuie le storytelling. Racontez une histoire en jouant sur les émotions et les sens.

L'anecdote de l'aveugle

On site ainsi souvent l'exemple rapporté par Roger Caillois dans son Art Poétique. Elle illustre particulièrement bien la différence entre information brute et littérature mais aussi entre information et message accrocheur :

On raconte qu’il y avait à New York, sur le pont de Brooklyn, mendiant aveugle. Un jour quelqu’un lui demanda combien les passants lui donnaient par jour en moyenne. Le malheureux répondit que la somme atteignait rarement deux dollars.

L’inconnu prit la pancarte que le mendiant portait sur la poitrine et sur laquelle était mentionnée son infirmité. Il la retourna et écrivit quelques mots sur l’autre face. Puis la rendant à l’aveugle: « Voici, dit-il, je viens d’écrire sur votre pancarte une phrase qui accroîtra notablement vos revenus. Je reviendrai dans un mois. Vous me direz le résultat.»

Et le mois écoulé: « Monsieur, dit le mendiant, comment vous remercier? Je reçois maintenant dix voire quinze dollars par jour. C’est merveilleux. Quelle est la phrase que vous avez écrite sur ma pancarte et qui me vaut tant d’aumônes? »

C’est très simple, répondit l’homme. Il y avait: « Aveugle de naissance », j’ai écrit à la place: « Le printemps va venir, et je ne le verrai pas ».

Créez un cahier des analogies

Il faut viser des mots images, qui sont des mots évocateurs qui créent ou font appel une image mentale plutôt que des mots descriptifs. Cela facilite la compréhension, créé un lien entre votre récit et le vécu de votre audience et ils rendent les choses plus réelles.

Vous devez alors apprendre à imaginer et utiliser des analogies et des comparaisons. Voici quelques exemples de mots qui vous amèneront naturellement vers la comparaison : comme…, à l’exemple de…, comparativement à…, tel, semblable à, différent de, ressemble à, imite, paraît, à l’air de...

Pensez aussi que le cerveau de vos interlocuteurs et de votre audience a besoin d'un certain temps pour assimiler l'image mentale que vous venez de décrire. Cela passe par un temps de pause à l'oral ou en vidéo, pensez aux humoristes et leurs blagues. Mais vous pouvez aussi le reproduire à l'écrit par la structure du paragraphe ou l'ajout d'une image.

Réfléchir aux comparaisons et analogies est un très bon exercice qui vous aidera à créer du contenu plus "parlant" pour votre audience. Ne pensez pas que ça complique votre écriture mais dîtes vous que cela la rend plus vivante.

Mon conseil est donc de :

  • Dans votre carnet à idées, créez des pages avec ces images mentales qui vous viennent et que vous pouvez utiliser,
  • notez celles que vous lisez et vous plaisent, vous parlent,
  • habituez vous à en créer, en imaginer d'autres,
  • puis utiliser les dans vos écrits, podcast, vidéos, descriptions…

Toutefois, dans l'épisode suivant je vous explique pourquoi tout le monde n’a pas la même perception et n’utilise pas les mêmes sens. Et comme il faut parler à tous, vous devez créer des scènes utilisant plusieurs sens.


Votre Coach Web est mon podcast sur la création de contenu pour aider ceux qui veulent s’exprimer sur internet et les réseaux sociaux, développer leur visibilité et en vivre.

Vous pouvez vous abonner sur iTunes , Google Play Music,YouTube et Soundcloud.

Photo by Marina Vitale on Unsplash