/ Podcast Votre coach web

Podcast : Comment choisir ses mots

Comment choisir son niveau de langage pour ses articles ? Quels mots utiliser dans mes vidéos et podcasts ? Puis-je utiliser des sigles et expressions dans mon blog ? Aujourd’hui je vous parle de la définition de votre style et de votre ton, de la relation que vous instaurez avec votre audience et comment tout cela influe sur les choix des mots que vous allez utiliser.

Listen to "Comment choisir ses mots pour le dire" on Spreaker.


Votre Coach Web est mon podcast sur la création de contenu pour aider ceux qui veulent s’exprimer sur internet et les réseaux sociaux, développer leur visibilité et en vivre.

Vous pouvez vous abonner sur iTunes , Google Play Music,YouTube et Soundcloud.

Neven Krcmarek

Notes sur cet épisode

Le choix des mots va être dicté par une réflexion qui s’appuiera sur trois grands axes :

1 - quel est le ton que vous voulez imprimer dans vos contenus ? La définition du ton est une chose subtile qui méritera un épisode complet. Mais disons que vous pourriez réfléchir à plusieurs axes que l’on emprunte au prisme de Kapferer qui sert à définir une marque. Trois axes :

  • la personnalité que vous souhaitez imprimer dans vos contenus : amusant, sportif, poétique, positif, combatif, agressif,… ?
  • le reflet : si vous deviez vous exprimer comme un modèle ou une égérie, quels seraient ses termes et expressions ?
  • la relation que vous souhaitez établir et entretenir avec votre audience : copain, grand frère, coach, guide spirituel ?

2 - Quelle est votre style, votre signature de marque personnelle ? Ce qui va faire que finalement on va vous reconnaitre en vous lisant. Ce sont souvent :

  • des mots très précis,
  • des expressions particulières,
  • des tournures
  • vous pourriez par exemple vous créer un répertoire de mots, un nuage des mots que vous utilisez ou ceux à éviter
  • et puis aussi des gimmicks, des petits « tics », des mots signatures.

3 - Quelle est votre cible !? Que souhaitez vous lui apprendre ? Comment ? Quel est le parcours que vous lui proposez ?

Votre cible

La plupart des cibles peuvent être subdivisées en trois grands niveaux. Dans le podcast je parle de la photo mais ça marche dans presque tous les domaines :

  • grand public : je présume qu’il ne savent rien. Je vais leur expliquer des notions de base du sujet. Je dois être pédagogue et expliquer tous les mots.
  • public « amateur éclairé » : je vais passer sur ces notions de base mais je vais leur montrer comment progresser et partager avec eux les trucs de pros !
  • pros : je dois aborder des thématiques très pointues, mais qui s’éloignent aussi souvent de la technique proprement dite pour aller vers un évolution du métier, du coaching ou les faire sortir de leur zone de confort (comment mieux en vivre, l’évolution du métier, faire des formations en profitant de leur position d’expert…).

En fonction de ces choix votre positionnement va évoluer, les gages de compétences ne vont pas être les mêmes, le langage va évoluer avec. Toute est lié.

Imaginez ainsi les différentes positions que peut choisir un photographe : Je parle comme un pro ? comme un grand photographe ? Je me place dans la peau du débutant ? je suis un copain qui part en balade photo avec toi ? Je suis le gars sympa qui te donne quelques astuces ? Je vous apprendre à faire le même métier que moi ?

Quand vous avez répondu à ces questions vous avez fait un grand pas. Toutefois vous pouvez encore hésiter sur certains mots et expressions en vous demandant si vous audience cible les connait. Quelques idées pour le savoir :

  • Vos clients,
  • vos interlocuteurs sur les réseaux sociaux, votre communauté quand elle existe,
  • des stagiaires, collègues, jeunes salariés, experts de votre entreprise,

Allez les rencontrer à la façon de la lean startup, interrogez un échantillon de quelques personnes et vous aurez une idée plus précise.

J’ai aussi parlé du livre [Le Grand Roman des maths] dans une vidéo YouTube :