/ cyberbougnat

Johan Hufnagel sur Facebook Instant Articles

Le débat dans les médias sur la présence dans Instant Articles de Facebook fait rage. Cette fonctionnalité permet sur mobile de consulter les articles beaucoup plus rapidement mais « éloigne » le lecteur du support d’origine puisque le contenu est consulté dans Facebook. La fonctionnalité pose des questions de mesure d’audience, de la connaissance des lecteurs, du partage des revenus publicitaires et de la construction de la marque. Cet article sur le refus de Médiamétrie d’intégrer les statistiques Instant Articles dans l’audience globale des éditeurs résume bien les diverses positions.

Je suis pour ma part en ligne avec l’édito de Johan Hufnagel de Libération :

Lire Libération sur nos supports traditionnels (papier, site et appli) n’est pas une fin en soi. Nos «contenus» (notre direct permanent, nos articles conçus pour Internet, ceux du quotidien accessibles en ligne, nos vidéos, etc.) seront à terme de plus en plus «lus» sur d’autres plateformes que celles sur lesquelles nous opérons. (…) L’important reste que *Libération *soit lu, et que ces nouvelles sources de revenus servent à financer un meilleur journalisme.

Instant Articles va être ouvert à tous les éditeurs le 12 avril. J’aurai adoré pouvoir tester avant pour Cyberbougnat et j’avais contacté Facebook dans ce sens il y a quelques temps déjà.