/ adblock

Dan Gillmor sur les médias et les bloqueurs de pub

La courbe du nombre d’utilisateurs AdBlock et autres bloqueurs de publicité grimpe d’une manière vertigineuse.

Adblocking-growth-across-the-globe-e1439206131130

Le débat est devenu super sensible et je fais partie de ceux qui utilisent un bloqueur et le revendique quand bien même une partie de mes revenus vient des bandeaux publicitaires placés sur Cyberbougnat. La raison est simple et se rapproche exactement de celle exprimée par Dan Gillmor :

« À mes amis dans les médias : oui, je bloque vos publicités, au moins certaines d’entre elles. […] Je fais partie du nombre croissant de gens qui en ont marre de ce que vous et le secteur de la publicité avez fait de mon expérience en ligne. Pour résumer, vous l’avez ruinée. […] Le problème est que l’écosystème publicitaire est devenu hors de contrôle. Comme les critiques compétents l’ont noté, c’est le plus souvent un gâchis énorme : des mégaoctets de programmes indésirables chargés sur les pages web, ralentissant notre navigation et nous espionnant d’une manière que nous ne pouvons comprendre et encore moins approuver. » — Dan Gillmor

Certains sites que je consulte sont tellement remplis de publicité qu’on en perd le contenu et qu’ils font ramer n’importe quel navigateur. Le nombre de cookies et trackers placés est aussi vertigineux. Faites un test sur vos sites préférés avec Ghostery. C’est pour ces sites que je bloque désormais la pub.

Sur Cyberbougnat j’ai toujours placé l’ergonomie et la facilité de lecture au coeur de mes réflexions. J’ai limité le nombre de bannières et leur emplacement et je m’apprête dans quelques jours à les supprimer carrément pour viser de nouvelles formes de monétisation déjà empruntées par d’autres.

Via Brief