/ Sport

Le rôle de l'entraîneur

S’il y a un rôle particulier dans le sport, c’est bien celui d’entraîneur. Si ce n’est pas lui qui est sur le terrain pendant les compétitions et les matches, son comportement a un impact sur son équipe comme l’a très bien expliqué Fabien Galthié.

Désigné meilleur joueur de rugby du monde en 2002, Fabien Galthié est désormais un entraîneur en réussite. Champion de France avec le Stade Français, il fait gravir à Montpellier les marches vers pareille consécration et il semble inévitable qu’il conduise un jour les destinées du XV de France comme il l’a fait en tant que joueur.

Tout au long de sa carrière de joueur et maintenant d’entraîneur, Fabien Galthié a toujours eu la réputation d’être un meneur d’hommes, ce qui est une qualité essentielle du demi de mêlée. Mais il n’est pas seulement un excellent technicien et un tacticien, il sait aussi impulser un véritable état d’esprit qui conduit ses joueurs plus haut et fait probablement la différence sur de nombreux matches.

L’entraîneur de Montpellier était l’invité de Vincent Moscato le 22 avril sur RMC. Interrogé sur le véritable rôle réel d’un entraîneur pendant un match, Fabien Galthié a d’ailleurs parlé de cet état d’esprit qu’il a sur le bord de la pelouse lors des matches de son équipe :

« L’entraîneur peut faire perdre son équipe. Le rôle de l’entraîneur se situe dans la dynamique positive. L’entraîneur doit avoir une dynamique positive sur le bord du terrain. Les joueurs s’y raccrochent et sont influencés. Si l’entraîneur s’en fout sur le bord de la pelouse, les joueurs se diront que ça a peu d’importance. L’entraîneur doit être le premier supporter de son équipe. »

Un état d’esprit à appliquer en entreprise mais aussi dans sa propre vie en commençant par vous demander si vous êtes bien votre premier supporter.