/ buzzfeed

Le contenu est roi, la distribution est reine, et elle porte le pantalon à la maison

Jonathan_Perelman__Content_Is_King__But_Distribution_Is_Queen_-_99U-4

Très intéressante vidéo de Jonathan Perelman, un manager de Buzzfeed, qui donne des recettes sur le succès du site et sa manière de « raconter des histoires d’une nouvelle manière. » Son intro donne le ton général du positionnement du site : « Le contenu est roi, la distribution est reine, et elle porte le pantalon à la maison. »

Pour faire un résumé très rapide et sommaire, la qualité du contenu de départ est bien entendu la base. Mais désormais notre point de départ dans notre navigation n’est plus Google mais les réseaux sociaux.

C’est que l’on peut appeler une navigation hypersociale avec information qui nous arrive par nos amis et contacts. Et ce contenu qui nous arrive mixe tous les sujets dans un seul feed où sont mêlés les sujets sérieux et plus fun. Il prend l’exemple ici de Miley Cyrus et la Syrie qui peuvent tout autant nous intéresser pour une raison ou l’autre. Comme il le dit, « c’est humain. »

Nous avons le choix de consommer ces informations comme nous le souhaitons, finalement nous ne sommes qu’à un clic. Buzzfeed couvre donc tous les sujets avec des contenus que les internautes veulent consommer mais aussi partager. Pour rappel, si Buzzfeed est très connu pour son contenu amusant, il a aussi embauché des prix Pulitzer.

Il revient aussi sur des recettes pour faire du contenu au potentiel social important et profiter du bouche à oreille :
– l’émotion est la clé. Je le dis très souvent dans mes formations, l’émotion, de préférence positive, est un vrai moteur d’engagement sur Facebook. C’est d’ailleurs là que des médias comme Buzzfeed ou Upworthy sont très forts. Ce dernier teste jusqu’à 25 titres pour obtenir celui qui est le plus impactant.
– l’importance du témoignage humain
– capturer le moment
– « les animaux mignons méritent le respect » : on ne dira jamais assez le rôle que jouent les animaux, notamment les chats, sur le web. Mais son exemple des chients Basset hound qui courent est assez amusant.
– l’humour bien entendu qui est pour lui « intrinsèquement social »
– la nostalgie
– ne pas ignorer le mobile, le contenu doit fonctionner sur mobile
– « faire du contenu que vous serez fier de partager » mais aussi que les gens sont fiers de partager.
– Ne pas publier de choses que les internautes seraient embarrassés de partager. Certains contenus ne seront pas partagés même s’ils sont recherchés sur Google.

Il rappelle aussi qu’il faut tenir compte des caractéristiques du réseau et comprendre leurs différences. Twitter est plus un flux de news avec une durée de vie des messages très courte. Le réseau génère des pics de trafic. Il faut jouer l’émotion sur Facebook où l’information peut mettre plus de temps à devenir virale mais a une durée de vie plus longue

Il termine par la célèbre citation de Henry Jenkins dans son travail sur le viral et les memes : « If It Doesn’t Spread, It’s Dead » qu’on pourrait traduire par « Si ça ne ne se propage pas, c’est mort. »