/ cours

Mon journal du dimanche (2)

Je continue mon idée de faire mon journal bilan de la semaine. Voici donc le bilan de cette deuxième semaine de janvier.

Lundi : réorganisation des rubriques de ce blog, il était important de faire un peu de ménage car les contenus s’entassent. J’ai aussi relancé le blog sur mon sur mon site pro de coach web. Je me suis appliqué à moi même mon propre conseil.

Mardi : rien de spécial, un journée de travail consacrée à la création de contenu sur mes blogs et sites. En un mot : Ecrire, écrire, écrire. Une conférence de presse aussi sur le lancement du nouveau site du Conseil régional d’Auvergne.

Mercredi : reprise des cours avec la promotion de journalisme de proximité à Vichy. En cette année 2013 on travaillera sur le blog de la promo, mais aussi à faire un peu de live, de data journalisme ou de web documentaire. Des choses qui me semblent indispensables pour de futurs journalistes.

Jeudi : je suis parti deux jours au Puy-en-Velay pour donner des cours de webmarketing à une promotion de Licence Pro multimédia. Je les avais déjà eu en décembre. J’avais prévu de les faire travailler sur diverses plateformes de blogs mais il s’avère que les machines des salles informatiques n’ont accès ni à WordPress.com, Blogger ou Tumblr !

Sinon le soir j’ai réussi à épuisé le quote wifi gratuit de l’hôtel (200mo) avec un peu de mail, de récupération de documents et de Facetime. Je ne comprends toujours pas pourquoi les hôtels ne proposent pas du wifi gratuit et illimité à leurs clients, surtout quand ce sont des hôtels trois étoiles comme celui là.

Vendredi : deuxième partie des cours au Puy-en-Velay. Cette fois nous avons parlé publicité en ligne.

Samedi : beaucoup de veille et un peu de travail technique sur Chakaiclub.

Dimanche : mise en ligne de ma nouvelle page d’accueil sur mon domaine bertrandsoulier.com. C’est une page d’accueil personnelle sociale et responsive. Elle permet d’accéder à mes principales adresses sociales mais aussi de m’appeler. Elle se base sur The Social Page de Ian Patrick Hines.