/ facebook

Le "faux" bug Facebook doit nous alerter sur notre vie privée

Facebook logoLe soit disant bug Facebook qui a tant fait parler hier en France, voir le bon article de 20 Minutes sur le sujet, doit nous alerter sur notre utilisation du réseau. Il doit aussi nous rappeler que c’est le réseau social qui maitrise les choses et les informations qu’on lui confie.

Les messages qui sont ressortis sont anciens (2007 à 2009) et étaient des discussions de mur à mur. Une fonction utilisée à une époque avant que l’utilisation massive des messages privés. Nous avions oublié ces messages mais Facebook les a toujours en stock. Il faut s’y faire notre cerveau oublie plus rapidement que les ordinateurs, en tout cas en ce qui concerne tous ces messages pour la plupart anodins.

Facebook se défend en disant que les gens ne savent pas utiliser son outil ou n’ont pas bien compris certaines fonctions. Ce n’est d’ailleurs pas entièrement faux mais un peu gonflé car Facebook entretient les choses. Et les paramètres de confidentialité changent souvent ou certaines restrictions sont difficiles à appliquer.

Cette histoire doit nous rappeler une chose : ce qui circule sur internet et sur ces outils est public. C’est une chose que j’ai expliqué l’an dernier à toutes les classes de collèges que j’ai eu l’an dernier en sensibilisation. Les gamins me répondent à chaque fois qu’ils maitrisent les paramètres de confidentialité. Le danger est là : croire que l’on maitrise les choses.

Mais Facebook est une telle machine maintenant, qu’il est bien présomptueux de dire que l’on maitrise. Surtout on ne sait pas ce que développe Facebook. Et là règle est valable pour tous les autres réseaux : Twitter, Google+, LinkedIn,…

Alors, si au lieu de mettre en cause Facebook on commençait par mettre en cause notre utilisation de Facebook ?