Ce qui est en ligne est public

À sa manière, Korben nous fait un point sur la propriété des données confiées au cloud et rappelle une évidence dans un article dont le nom à lui seul donne le ton : Ô mon Dieu, cette société américaine est propriétaire de mes données !!!!! Il résume sa position par une phrase :

« TOUT CE QUE TU METTRAS EN LIGNE, TU DEVRAS LE CONSIDÉRER COMME PERDU ET PUBLIC À TOUT JAMAIS. BORDEL. »

Tellement vraie ! C’est même l’une des premières chose que je dis aux collégiens que j’ai dans mes interventions de sensibilisation. Me demande si je ne devrais pas leur afficher cette phrase…