iBidules

Je fais face en ce moment à un drôle de problème en ce qui concerne mon matériel informatique.

Je travaille au quotidien avec un MacBook Pro de fin 2008 qui commence à souffrir sérieusement malgré l’ajout de RAM (8 go au total). En plus la batterie est vraiment usée, donc réel manque d’autonomie. Mon autre outil de travail est mon iPad. Il me sert fidèlement pour présenter mes cours, prendre mes notes, lire mes bouquins. C’est le premier modèle, acheté le jour du lancement en France et lui aussi commence à montrer quelques signes de fatigue avec des plantages d’application régulier.

Le tout est complété par mon iPhone, mon fidèle 3GS qui bien que lent, et parfois énervant, devra fonctionner jusqu’à la sortie du prochain modèle. Ça c’est acté mais pour le reste il va va me falloir investir.

Obligation d’évoluer

Pestant régulièrement contre mon matériel, je vais profiter de quelques contrats pour évoluer et investir dans cet outil de travail indispensable, moins pester et aller plus vite sur certaines tâches. Un investissement vital en tant que travailleur indépendant.

Mais là j’ai des doutes sur le choix idéal surtout avec un budget encore limité :

  • Mac Mini : ayant déjà clavier, souris et écran LED 23 pouces et même le Magic Trackpad, cette solution est assez simple à mettre en route, assez économique et bien plus puissante que mon MacBook Pro. Je ne pars pas sur un modèle de base, mais plutôt sur un Dual-Core Intel Core i7 gonflé en RAM. Comme je suis en majorité à la maison à faire de la rédaction, du Community Management, publier des photos, bloguer… je pense qu’il suffirait. Les questions autour de ce modèle portent sur le disque un peu lent (5400 tour) et sur l’évolutivité.
  • iMac : l’idée serait plutôt de partir sur un 21,5 pouces et d’utiliser mon écran actuel en second écran. Je partirais sur un modèle Intel Core i7 quadricœur à 2,8 GHz et un peu de RAM en plus. Avantage, l’ensemble est plus puissant, le disque est deux fois plus gros mais surtout plus rapide (7200 tour) que sur le Mac Mini et on peut monter à 16 Go de RAM. Inconvénient, le prix est presque deux fois supérieur à celui du Mac Mini.
  • Changer l’iPad ? L’écart de prix entre le Mac Mini et l’iMac correspond d’ailleurs quasiment exactement à celui d’un nouvel iPad. Le calcul pourrait alors être vite fait, et me semblait logique, mais est apparu une nouvelle question. Et si le meilleur remplaçant de l’iPad n’était pas un MacBook Air ?

L’iPad est génial mais pas toujours pour travailler

A priori l’un n’est pas un remplaçant de l’autre et pourtant… Je pars en fait du constat que l’iPad n’est pas idéal en situation de travail :

  • le manque de vrai clavier pour taper du texte long même si on peut partir avec un clavier Bluetooth ;
  • les limitations iOS, la principale étant le problème d’upload d’une image. Même si iCab Mobile arrive à passer outre sur certains sites, cela reste une vraie faiblesse surtout quand j’ai je dois publier plusieurs photos sur Facebook ou sur un site. Ce qui est très fréquent ;
  • travailler sur un document tout en faisant des recherches sur un document ou internet n’est pas facile malgré quelques applications de partage d’écran ;
  • Quelques applications manquantes : par exemple pour Cyberbougnat j’ai besoin de publier mes images principales dans une taille ou ratio particulier, faire quelques montages. Le CMS peut faire une partie du travail sur les images mais je n’ai pas encore trouvé l’appli me permettant d’être vraiment à l’aise et efficace.

Il m’arrive régulièrement de travailler en dehors de la maison entre deux rendez-vous, avant ou après des cours à l’université ou d’avoir à publier rapidement des informations et des photos.

Plus exceptionnel, je viens de passer la majorité de ma semaine en dehors du bureau. Si j’ai pu combler les temps creux en lisant sur l’iPad ou en faisant un peu de veille je suis clairement limité. Je me suis d’ailleurs trimballé le MacBook Pro pour faire mes factures à midi sur Excel. Numbers sur iPad c’est un peu limité sur ce plan. Encore plus exceptionnel, je vais aussi passer prochainement 6 jours loin de la maison avec en même temps du contenu à publier. Le MacBook Pro restera à la maison, l’iPad ne sera pas suffisant. Mais là c’est un cas vraiment exceptionnel.

Mais l’ensemble de ces points fait que le MacBook Air me semble aussi un point à étuder sachant que dans un tel cas il s’agit d’une machine d’appoint et de mobilité : je ne cherche pas la puissance mais l’ultra-portabilité et la capacité de pouvoir le trimballer facilement dans mon sac à dos sur mon vélo. Le MacBook Air 11 pouces ne pèse d’ailleurs que 350g de plus que le dernier iPad…

**Je suis donc preneur d’avis sur l’ensemble de ces machines.**Et pas la peine de me dire de passer sous Windows ou Linux 😉