Interventions en collèges

J’ai débuté ce vendredi une série d’interventions au collège Michel de l’Hospital de Riom. J’y serai encore trois jours la semaine prochaine. Ce n’est pas le premièr collège, puisque je suis déjà intervenu dans deux autres à Lempdes et Pont-du-Château pour des élèves 4ème et des 5ème. Cette fois je fais l’ensemble des classes ainsi que les parents.

L’idée est de sensibiliser les élèves sur le fonctionnement d’internet, certains dangers, et sur ce que les élèves ne saisissent pas trop dans le fonctionnement. Les établissements scolaires ont aussi des soucis quand Facebook s’immisce dans la cour : bagarres à cause de statuts ou de photos de la veille, piratages de comptes, pages contre d’autres élèves ou professeurs, jeux stupides lancés par ce biais…

Tous les élèves savent se servir d’internet, les établissements leur ont appris à chercher de l’information. En revanche les enfants ont un peu de mal à cerner que l’information publiée reste en ligne, que l’on ne sait pas qui va la regarder, que quelques informations publiées sur internet permettent de les identifier avec précision. On dialogue aussi sur le copier-coller, avoir ou pas beaucoup d’amis sur Facebook, leur droit à l’image et le droit de publier des photos de leurs amis, on termine sur le cyberharcèlement.

Je remarque qu’il est assez amusant de leur demander ce qu’ils comprennent de Facebook et de son fonctionnement : qui en est propriétaire, comment Facebook se finance et donc du rôle de la publicité… Pour certains, Facebook est géré par une seule personne ou financé par les impôts. Dans un autre collège, un élève m’avait dit que Facebook appartenait à Barack Obama.

A leur âge, très peu ont idée que des gens sont payés pour gérer et développer un tel site et qu’internet peut aussi être un métier.