/ sarkozy

Délit pénal de visites de sites internet ?

Après les événements de Toulouse, Nicolas Sarkozy s’est exprimé et annoncé plusieurs mesures. Parmi elles :

« Désormais, toute personne qui consultera de manière habituelle des sites internet qui font l’apologie du terrorisme ou qui appellent à la haine et à la violence sera punie pénalement.»

Oui mais comment ?

**De manière préventive ?
**Mis à part une surveillance de l’ensemble des connexions et un filtrage de l’internet français je ne vois pas. Voilà qui revient donc à dire que son idée est de mettre sur écoute l’ensemble des internautes français. Et quelle efficacité ? D’ailleurs les influences du tueur étaient déjà plus que connues de la police.

**Pour punir à posteriori ?
**L’autre solution serait alors d’utiliser les logs divers dans le cadre d’une enquête pour établir des preuves pour une condamnation après constatation d’un délit. C’est ce qui se fait déjà pour la pédophilie. Mais dans le cadre de notre tueur ou d’un kamikaze ce type de loi ne sert à rien.

Très clairement cette déclaration fait tiquer mais je pense qu’elle a aussi atteint son but. Il désigne internet comme source du mal, ce qui me semble bien réducteur quand on regarde le parcours du tueur. L’émotion réelle et la peur suscitées sont utilisées pour remettre en cause une partie des libertés individuelles.

Certains ont comparé la tuerie de Toulouse et Montauban au 11 septembre américain. Sur le nombre de morts clairement pas mais la réaction législative promise ici semble elle bien y ressembler.

Il est donc temps de se rappeler ce que disait Benjamin Franklin :

Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux.

Je me demande donc bien comment Nicolas Sarkozy entends concrétiser cette annonce…