/ marketing

Question de génération

Lu dans le dernier numéro de Stratégies 100% digital l’interview de Keith Weed, chief Marketing and Communications Officer d’Unilever Monde. Il livre une réflexion pleine de sens sur l’évolution obligatoire des marketeurs :

Il y a les natifs digital qui ne font de différence entre « online » et « offline », car pour eux, ça s’appelle « la vie » ! Il y a ceux, comme moi, qui ont des enfants assez grands et qui n’ont pas eu d’autres solutions que de s’y mettre. Si je n’utilisais pas les solutions d’ichatting avec mon fils de vingt ans, qui est à l’université, il ne me parlerai même pas ! Et, au milieu, il y a une « génération perdue », pour qui c’est un vrai défi. Ce sont ceux qui ont fait leurs études avant l’explosion du digital et qui n’ont pas d’enfants encore assez âgés pour les pousser à s’y mettre vraiment. Ceux-là doivent se forcer à intégrer le digital dans leur vie car, sinon, c’est comme continuer à se déplacer à cheval quand tout le monde roule en voiture. Ça peut tenir un temps, mais pas très longtemps.