Portrait type de l'utilisateur de Foursquare en France

Foursquare en france portrait type 2011

L’agence NiceToMeetYou a réalisé une étude sur les utilisateurs de Foursquare en France. Elle dresse un portrait type de l’utilisateur français et de ses habitudes sur ce réseau social géolocalisé.

Pas de grosse surprise dans cette étude, l’utilisateur type est un homme urbain de 28 ans, cadre équipé d’un smarphone, principalement iPhone. Il est aussi présent sur Facebook, Twitter et Linkedin et utilise très peu les autres services de géolocalisation, y compris Facebook Places.

Les utilisateurs sont pour l’instant intéressés pour collecter des points, des badges et des titres de Mayor. C’est donc le côté ludique qui l’emporte avant même l’envie d’indiquer à ses amis où l’on se trouve.

En revanche, les utilisateurs français ne semblent pas vraiment fans des pages d’entreprises et marques mais aussi des offres spéciales offertes par les commerces lors des check-ins. Est-ce un manque d’intérêt ou un manque d’offre globale qui ne permet pas vraiment d’en profiter ?

Faut-il miser sur Foursquare ?

Malgré le bon buzz mondial dont bénéficie Foursquare avec ses 10 millions d’inscrits, le service reste relativement confidentiel en France. Même le nom reste assez peu connu du grand public, y compris chez les étudiants.

Le nombre d’abonnés français est de quelques dizaines de milliers (entre 200.000 et 400.000 inscrits), bien loin des millions d’utilisateurs quotidiens de Facebook. Cela ne signifie pas qu’il faut laisser Foursquare de côté.

S’y installer dès maintenant permet de tester tranquillement les fonctionnalités et déterminer comment l’intégrer dans votre stratégie digitale sans avoir besoin d’y consacrer trop de temps et de moyens pour être visible dans le réseau. En revanche, ce n’est pas un outil qui vous boostera votre visibilité globale dans l’immédiat.