/ réseaux sociaux

Faut-il utiliser Klout ?

**Klout fait partie de ces services à la mode en attendant, peut être, de devenir un véritable indicateur de référence.**
Le concept initial de [Klout](http://klout.com/) est de mesurer l’influence d’une personne, ou d’une marque, sur les médias sociaux. Le terme *influence* est bien choisi sur le plan marketing dans un monde obsédé par son Ego 2.0 mais pose problème. Un mot galvaudé et qu’un outil comme Klout est bien incapable de réellement mesurer. Même en ne considérant qu’une soi-disant *influence digitale*, Klout n’est pas capable de prendre en compte la diversité d’une personnalité et des supports qu’il utilise pour communiquer.

Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut oublier Klout qui semble pouvoir devenir un indicateur référent à défaut d’être totalement satisfaisant.

Principe de base

Klout utilise les données des médias sociaux pour mesurer trois éléments quand vous publiez du contenu :

  • True Reach : la taille de votre réseau,
  • Amplification : comment votre réseau réagit ou fait suivre votre message,
  • Your Network : l’influence des membres de son réseau.

Le Klout Score pondère tous ses éléments pour en faire un score sur une échelle de 1 à 100. La pondération et les règles précises du calcul du score ne sont pas connues.

On peut ainsi considérer Klout comme un indicateur sur votre capacité à propager un message lorsque vous publiez des informations sur les médias sociaux. Nous pourrions dire que Klout mesure si vous parlez dans le vide ou pas !

Indicateur de qualité

Le Klout Score peut aussi être considéré comme un indicateur de la qualité de vos messages et de votre activité digitale. Schématiquement, si vos messages sont réguliers et de bonne qualité, ils seront repris ou lanceront des débats, votre auditoire et votre Klout augmenteront. Si vos messages n’intéressent personne, votre Klout baisse et il vous faut changer de stratégie de présence et de conversation.

Klout est pratique

Ce score évolue toutes les 24 heures et il est facile de comparer un score dans le temps. Comme Klout Score est calculé de manière mystérieuse par un algorithme, il est aussi facilement comparable. Il ne résulte pas d’un savant calcul personnel avec une interprétation humaine. Le calcul est le même pour tous et Klout le fait pour vous

Klout est aussi capable de calculer le score de n’importe quel utilisateur de Twitter même s’il n’est pas inscrit sur Klout. En tant que marque vous pouvez donc facilement vérifier le score d’une liste de personnes que vous connaissez et souhaitez contacter pour une opération marketing. Pour un community manager ou un responsable digital, Klout peut donc être un indicateur comme un autre pour justifier ses choix.

Toutefois, ce n’est pas une garantie. Klout mesure une capacité potentielle de dialogue et de transmission du message, mais ne vous assure en rien que cela va fonctionner comme vous l’espérez.

Conclusion.

Le Klout Score est un indicateur comme un autre. Vous pouvez le trouver pertinent ou pas et l’intégrer dans vos tableaux de bord. C’est l’option que j’ai choisie et Klout figure dans mes rapports mensuels d’activité.

Mais il ne faut pas perdre de vue l’important. Avoir un gros Klout ne doit pas être un objectif en soi, ni même l’objet d’une mission que vous confiez à un prestataire. N’ayez pas les yeux rivés dessus, regardez-le une fois par semaine ou par mois au moment de faire vos bilans. Et n’essayez pas de le comparer avec le score des autres et oubliez aussi les classements du type Top 100.

Regardez l’évolution de votre Klout, comparez-le avec ceux de vos concurrents de temps en temps, mais ne perdez pas trop de temps dessus. Le meilleur moyen d’avoir un bon score est de passer du temps au contact de sa communauté et de lui apporter ce qui l’intéresse réellement. Et ça Klout ne vous le dira pas !