/ Applications photo

Test de Photovine

Depuis quelques temps, les yeux de certains fans de photo iPhone, et donc les miens, se sont tournés du côté de Photovine. Alors qu’Instagram s’est fait une incroyable place en moins d’un an, PhotoVine était annoncé comme un concurrent made in Google.

Photovine site

Après avoir été disponible que sur invitation, PhotoVine est disponible en téléchargement libre sur l’App Store US uniquement depuis quelques heures. J’ai donc dégainé mon identifiant américain pour tester l’application…

Réseau social photographique

PhotoVine est un réseau social basé sur la photo. Donc la première chose est de créer un profil. Ensuite l’application vous guide dans les premières étapes : changer votre avatar, publier votre première photo, trouver des amis (via Facebook, Twitter ou par mail), crée un Vine. C’est bien fait et cela vous permet de découvrir les principales fonctionnalités.

Photovine profil

Les Vines justement sont des sortes de groupes thématiques et le lien avec la communauté et de nouveaux amis. Quand vous publiez une photo, vous la déposez dans un Vine existant ou dans vous pouvez créer votre propre vigne. Vous ne pouvez pas publier de photo hors d’un vine. A noter que pouvez consulter les Vines sans participer puisqu’il n’y a pas d’inscription, et donc pas de Vine privé non plus.

En revanche le bouton Watch permet de placer vos Vines préférés en favoris pour les consulter directement. Dans l’onglet Watching des Vines, vous accéder directement aux Vines mis en favoris, ceux que vous avez créé et ceux auxquels vous participez.

Qui dit réseau social dit amis. Donc vous avez des amis et un flux d’activité avec vos photos et celles de vos amis. Quand vous consultez une photo vous pouvez l’aimer et la commenter. Normal !

Activités Photovine

A noter que le réseau n’est pas fermé au reste du monde. Quand vous partagez une photo vous pouvez aussi la publier sur Facebook ou Twitter. Vos photos sont donc publiques avec une URL consultable via un simple navigateur. Exemple avec une photo de Clermont.

Pas un Instagram Killer

Je ne vais pas faire durer le suspense, ceux qui voyaient dans PhotoVine un tueur d’Instagram ou un pompage d’Instagram par Google se plantent pour le moment. Contrairement à PicPlz, PhotoVine n’est pas calqué sur Instagram mais veut prendre le problème différemment.

PhotoVine est bien une application de partage de photos, mais s’intéresse plus au rangement et au classement qu’au look de la photo. Ainsi dans PhotoVine, il n’est pas possible d’ajouter un effet sur sa photo. Quand vous partagez une photo, vous appuyez sur le gros bouton central, prenez la photo ou la choisissez dans la bibliothèque puis la classez dans un Vine et publiez. La seule retouche possible est le zoom est le recadrage. D’un côté ça va beaucoup plus vite, de l’autre ça manquera peut être à certains…

Photovine : Vines

Mais finalement les Vines et les hashtags ne reprennent-ils pas le même principe pour thématiser un contenu ? Avec un avantage aux hashtags pour la souplesse quand il faut catégoriser dans plusieurs thèmes.

Et l’avenir ?

Reste ensuite le look’n’feel général de l’application. Le format carré des photos, l’emplacement des boutons, le look général, le fonctionnement font penser à Instagram. Mais le concept reste à mon sens bien différent pour l’instant.

Bien que lancé par des équipes de Google, il n’est pas intégré avec les autres produits, que ce soit Picasa ou Google+. Il n’est pas non plus possible de publier sa photo sur Tumblr ou Foursquare. D’ailleurs les photos ne sont pas géolocalisées. Mais je ne doute pas que ça arrive un jour.

Pour l’instant PhotoVine est un peu jeune pour prédire son avenir. L’application est bien réalisée mais la communauté est réduite. La puissance de feu de Google peut-elle imposer cette application ?

Note : Si vous êtes inscrit à Photovine, mon pseudo est bertrandsoulier