Choisir Groupon pour lancer son commerce ?

Groupon

Cela fait maintenant des mois que je regarde le modèle de Groupon. La société a connu une formidable croissance avec son modèle et bénéficié d’un fort engouement.

Toutefois, il est aussi très décrié tant pour son fonctionnement que pour les méthodes commerciales employées.

On me demande parfois mon avis sur l’intérêt de Groupon pour un commerce et j’ai donc décidé de le synthétiser ici.

Le modèle Groupon

Groupon se positionne comme un intermédiaire où tout le monde est gagnant :

  • le commerçant gagne de nouveaux clients,
  • les internautes profitent de bonnes affaires,
  • Groupon prélève une somme sur les ventes pour se rémunérer.

Dans le commerce, le client est celui qui paie. Mais qui est vraiment le client de Groupon ? Très clairement les commerçants doivent comprendre qu’ils ne sont pas les clients de Groupon. Le client de Groupon c’est l’internaute et qui veut profiter des offres. Groupon le dit lui même dans ses pages :

Fort de notre expérience, nous vous donnons des conseils pour faire de nos clients les vôtres.

La promesse faite au client est de lui trouver tous les jours de bonnes affaires près de chez lui. Dans un contexte où l’internaute a l’impression que les soldes et réductions sont permanentes, il faut à Groupon de très bonnes affaires pour sortir du lot. Une petite réduction ne suffit pas. Il faut afficher du 50%, 60%, 70%. C’est la condition pour vendre du coupon, et c’est sur ces ventes de coupon que se rémunère la société.

Groupon doit faire du chiffre tous les jours. Si Groupon n’a pas d’offre, il peut soit proposer des offres de villes voisines, avec moins de chances de vendre, soit réactiver des offres précédentes dans la ville. C’est écrit dans le contrat et ce n’est pas sans problème pour le commerçant.

Groupon ne se préoccupe pas de votre boutique

La diffusion sur le site Groupon est totalement gratuite ! Groupon se rémunère en prélevant un pourcentage sur les coupons vendus. En un mot : Nous ne sommes gagnants que si vous êtes gagnants !

Bien qu’il dise le contraire sur son site, Groupon n’a pas réellement besoin de se soucier de la boutique ensuite. Le métier de Groupon est de dégoter des offres, de les diffuser le plus largement et d’assurer la logistique de distribution du coupon. Son boulot n’est pas de réaliser la prestation ou de vendre le produit.

Si l’internaute n’est pas content parce que son deal s’est mal passé, il y a de fortes chances qu’il en attribue d’abord la faute au commerçant et non à Groupon. La société américaine s’assure d’ailleurs d’être impeccable sur le traitement des deals.

Par conséquent, pour bien s’en tirer avec Groupon, il faut être certain de répondre à la demande générée par le site. Sinon vous avec perdu de l’argent pour rien.

Utiliser Groupon pour lancer sa boutique

Quand on me pose la question, je recommande de bien analyser les choses : suis-je en mesure de proposer une vraie offre qui ne me coûte pas d’argent ? Suis-je en mesure de répondre à la demande ? Vais-je pénaliser mes clients existants si j’ai un afflux important de nouveaux clients ?

Souvent pour une boutique existante et pérenne, la réponse sera non. En revanche, en pesant tous les arguments, j’estime que Groupon est particulièrement valable dans le cas particulier du lancement d’un commerce.

Pendant les 6 ou 9 premiers mois, un commerçant doit remplir sa boutique, attirer des clients, se faire connaître, rassurer… Pendant ce temps, l’argent sort et le commerçant tire sur les finances.

Groupon peut être une bonne solution dans ce contexte :

  • c’est un moyen de se faire connaître rapidement, et cela au probablement bien moins cher que la publicité en presse locale,
  • le commerçant est capable de faire face à la demande sans pénaliser une clientèle qu’il n’a pas encore,
  • Groupon va permettre de “remplir” la boutique ce qui va attirer de nouveaux chalands attirés eux même par le monde,
  • à défaut de faire des bénéfices, les offres permettent de générer du CA pour couvrir les frais quotidiens et parfois même occuper le personnel embauché,
  • peut être les clients venus avec Groupon reviendront-ils…

Ces avantages sont surtout valables pour les prestataires de service (coiffeurs, ongles, salles de sport, massages… ) ou pour un bar qui deal le petit café le matin. Surtout Groupon n’est pas adapté à la vente de produits, sauf destockage massif mais là nous sommes plus dans le cadre d’une entreprise naissante.

Groupon ne fidélise pas !

Les clients attirés par Groupon sont friands de bonnes affaires. Peut-être profitent-ils ainsi d’un service qu’ils ne peuvent s’offrir normalement, ou alors profitent-ils d’un deal pour faire une belle économieen comparaison à leur boutique habituelle. Dans ce cas, si Groupon leur propose une meilleure affaire chez un concurrent, il y a des chances qu’ils filent ailleurs.

Si vous souhaitez que le client revienne, et donc soutenir la comparaison avec les concurrents qu’il connait déjà ou va connaître, vous avez intérêt à soigner votre service. Ce n’est pas parce que vous client vient avec Groupon et ne paie que 50% du tarif plein qu’il ne doit avoir que 50% de la prestation. Ce serait le meilleur moyen de ne jamais le revoir…

Que pensez-vous de Groupon ?