/ blogging

Premier test de Wordpress 3

WordPress 3.0 n’est pas encore sorti officiellement mais j’ai décidé de tester aujourd’hui la beta 2 sur le blog qui agrège ma vie numérique. A quelques jours de la publication de cette nouvelle version, je n’ai pas pris un gros risque car les bugs sont finalement assez mineurs.

Quelques constatations

La mise à jour depuis un blog en WordPress 2.9.2 se fait sans aucun problème. Vous ne pouvez pas la faire depuis l’interface mais en remplaçant les fichiers en FTP. Il vous suffit alors de vous connecter sur l’interface d’administration qui va vous proposer de faire la mise à jour.

Après la mise à jour je me suis rendu compte qu’il m’avait effacé tous mes thèmes et plugins. Je ne sais pas si cela vient d’un bug ou non mais pensez donc à faire une copie de vos fichiers avant ! J’ai donc ensuite remis mes plugins dans le dossier et tout fonctionne sans problème.

Comme annoncé WordPress 3 est multi-sites. En revanche, cette fonctionnalité n’est pas activée par défaut. Il faut donc insérer la ligne suivante dans wp-config.php :

define('WP_ALLOW_MULTISITE', true);

Un item « Network » va ensuite apparaître dans Tools et vous indiquer les étapes à suivre pour finir la configuration. Il s’agit en fait de créer un dossier, ajouter des lignes dans les fichiers wp-config.php et .htaccess. Rien de bien compliqué et cela vous permet ensuite de gérer de nombreux blogs avec la même installation soit en sous-domaine soit en sous-dossier. J’ai fait des essais en transférant pour archivage le contenu de deux blogs que je ferme : Je veux un iPad et Twitterrien.

Si vous avez déjà utilisé Worpress Mu ces fonctions ne vous surprendront pas puisqu’elles sont identiques. Pour les autres, la création d’un nouveau blog se résume à rentrer le nom du blog, son adresse et l’adresse mail du gestionnaire. Les plugins et les thèmes sont ensuite partagés entre les différents blogs ce qui facilite quand même beaucoup la vie lorsque l’on gère plusieurs blogs.

WordPress 3 est livré avec un nouveau thème plutôt agréable. Il inclut les nouvelles fonctions qui permettent de changer le fond de page et le bandeau. Ce thème est plutôt pas mal fait et je parie que beaucoup le conserveront.

Le nouveau thème

L’interface d’administration a assez peu évolué. Quelques améliorations et ajustements mais rien de révolutionnaires. Curieusement par contre l’interface ne permet pas de passer facilement d’un blog à l’autre alors qu’on le fait avec WordPress Mu et BuddyPress.

J’ai aussi commenté à tester la création de nouveaux types de contenus. Le peu que j’en ai vu me permet de dire que c’est à la fois très simple et rapidement très puissant comme le montre ce tutorial. Cette fonctionnalité va grandement faciliter la vie des développeurs qui pourront éviter la création de plugins compliqués. Cela permet ainsi de configurer wordpress beaucoup plus facilement pour gérer tous types de données : base de données de livres, recettes de cuisine, logements à louer…

Conclusion

Il me reste à tester certaines fonctions comme la gestion des menus, la génération de liens courts… Pour l’utilisateur de base elle ne révolutionnera pas grand chose. En revanche pour ceux qui veulent aller plus loin et l’utiliser comme un CMS évolué, ce WordPress 3.0 est plutôt très sympathique !