/ blogging

Pourquoi créer un blog quand on est étudiant

Je participe dans quelques jours à une table ronde sur la recherche d’emploi pour des étudiants et internet. La question du blog pour des étudiants me trotte donc dans la tête depuis quelques temps et je vais tenter de mettre un peu d’ordre dans mes idées.

1 – Etre présent sur le web
La première chose pour prendre conscience de l’intérêt est de taper son nom dans un moteur de recherche. Comme tout recruteur le fera, autant regarder par avance ce qu’il va trouver. Mieux, autant essayer que la première chose qu’il trouve ce soit une page sur nous ! Le mieux pour ça est donc de déposer un nom de domaine prenom-nom.com ou fr et vous devriez naturellement vous retrouver tout en haut. En plus, contrairement à Facebook et bien d’autres outils, c’est vous qui maîtrisez le contenu.

2 – Aller au delà du CV
Par définition tous les étudiants d’une même formation débarquent avec un CV presque similaire. Formations identiques, mêmes types de stages, hobbies souvent assez classiques. Pourtant se cachent dans chacune de ces choses des détails qui ne peuvent apparaître sur un CV mais peuvent être explicités ailleurs. J’ai longtemps eu un site CV dans lequel chaque année de formation, chaque stage, chaque hobbie était détaillé. C’est aussi montrer sa personnalité, aider le recruteur à mieux vous cerner. C’est aussi mieux vendre des parcours atypiques.

3 – Montrer qu’on sait réfléchir
Les diplômes et expériences c’est une chose, mais ce qui compte est sa capacité à réfléchir, à prendre des problématiques à bras le corps pour les résoudre. C’est aussi surveiller ce qui se fait dans son milieu professionnel, garder les bonnes idées, apprendre des erreurs des autres. Le blog est l’outil idéal pour le montrer.

4 – Oser partager et défendre ses idées
Pas facile parfois quand on est jeune d’avoir confiance en soi et en ses idées. Bloguer est un moyen de les structurer, de les vendre, des les assumer et de les défendre. N’ayez pas peur des commentaires négatifs. La discussion et la confrontation des idées font avancer. Le blog c’est aussi « penser à voix haute » pour faire avancer ses réflexions.

5 – Se créer un réseau
Pas simple quand on est étudiant ou jeune diplômé de se créer un réseau, d’avoir de bons contacts. Le blog est pour cela un véritable plus en vous permettant de vous faire des contacts sur la toile. Et ces personnes qui apprécient votre blog et vos idées penseront peut être à vous quand ils auront besoin de compétences telles que les vôtres.

Des objections ?

Vous allez me dire c’est bien beau tout ça mais :

  • « ça prend du temps » : oui c’est vrai et il ne faut pas le négliger. Mais c’est un investissement !
  • « je ne sais pas écrire » : raison de plus de vous y mettre. L’écriture, c’est comme le reste, cela se travaille. Il vous faudra du temps pour trouver votre mode de blogging, votre style, mais vous serez de plus en plus à l’aise.
  • « personne ne va me lire » : tous les blogs et sites ont commencé avec zéro visiteurs. Faites le connaître à vos amis, votre famille, vos anciens collègues de stages, publiez des liens sur les réseaux sociaux où vous êtes actifs…
  • « je n’ai rien à dire » : là encore il faut un peu de temps. Mais il y a bien un domaine dans lequel vous êtes ou souhaitez être expert non ?
  • « il y a déjà des milliers de blogs » : comme il y a des milliers de candidats. Ce n’est pas pour autant que vous ne postulez pas ?!

Petit complément

Le blog n’est pas récent et certains le pensent « has been ». La tendance est aux médias sociaux, à Twitter, Facebook… Pourtant le blog garde son intérêt car il constitue votre espace dans lequel vous stockerez au fur et à mesure vos réflexions, votre veille, vos projets. Pour moi, le blog est ainsi la meilleure des pages de profil, ce qui ne dispense bien entendu pas d’avoir un profil détaillé dans Linkedin, Viadéo…

Je suis aussi très surpris au fil de mes interventions dans différentes formations, allant de la Licence 3 au Master 2, de ne pas croiser plus d’étudiants ayant un blog et une première approche de leur identité numérique. Certains semblent penser que c’est une problématique de vieux con. Peut être, mais dans les entreprises, ce sont de vieux cons qui recrutent…