/ open source

Le site de la Maison-Blanche sous Drupal

Barack Obama vient de donner un joli coup de projecteur sur le logiciel libre. Son administration a en effet opté pour le CMS Open Source Drupal, déjà mis en œuvre pour plusieurs sites Web gouvernementaux, pour le site whitehouse.gov. Elle met ainsi à la poubelle une technologie propriétaire achetée par l’ancien équipe.

Cette opération est intéressante. D’une part elle démontre une fois de plus que le logiciel libre et ses outils les plus à la pointe peuvent être adaptés à de nombreux projets y compris sensibles comme celui là. Pour ceux qui ont du mal à faire comprendre à leur direction que le logiciel libre est crédible, cette décision est un appui important : « Si la Maison Blanche l’utilise, c’est sérieux. »

Un argument qui semble facile et même erroné pour les web acteurs avertis (Drupal n’est pas le seul CMS et ce qui vaut pour la Maison Blanche ne vaut pas pour tous les sites) mais qui pèse face à quelqu’un qui n’y connaît rien. Bien entendu, voilà encore un sacré coup de pub pour Drupal qui bénéficie déjà de très bonne références. Rien qu’en France, le gouvernement et plusieurs médias l’utilisent.

Je ne sais pas par contre s’il faut vraiment y voir un soutien philosophique au logiciel libre. On pourrait le penser mais on peut aussi se dire que c’est une décision très pragmatique. Le placement des contenus en Creative Commons me semble encore plus symbolique.

Quant à moi je rêve de pouvoir la même chose avec certains sites…