/ journalisme

Le Monde : grand sabordage et grande bétise dans les commentaires

Une journaliste du Monde s’est lancé dans une expérience curieuse. Travailler sans internet. Elle livre dans cet article fort bien écrit, sa journée de recherche pour écrire un article sur le Groenland. On en rigole tout en se demandant comment effectivement on pouvait bien faire de telles recherches sans Internet et ses milliards de pages qui sont autant de ressources.

Et comme c’est toujours instructif allez lire aussi les commentaires. Une belle dose de bêtises, une image sûrmeent très romantique du journaliste qui part en permanence sur le terrain avec son Moleskine mais très éloignée de ce qu’est un journal.

Et aussi, une belle occasion d’allumer la presse et les journalistes : « Si être journaliste c’est passer son temps, le cul sur une chaise en surfant sur le Net, au milieu des buzz, pour commenter la réalité du Monde, bravo!! » ou encore « Que vous utilisiez ou non internet, vous ne sortez pas de votre bureau, alors sur le fond où est la différence? C’est bien chauffé « Le Monde »?«

Je me demande souvent comment un tel journal peut avoir un tel degré de bétises dans ses commentaires….