/ clermont-ferrand

La politique va-t-elle décridibiliser le journalisme citoyen ?

J’ai lu beaucoup de critiques sur le mouvement du journalisme citoyen sans les trouver toujours pertinentes. Pourtant aujourd’hui je viens de tomber sur un exemple qui montre à mon avis la limite de certains sites qui collectent des articles d’internautes.

Je reçois ainsi ce matin dans ma boite une alerte pour un article paru sur le site come4news et qui contient le mot « clermont-ferrand ». Le sujet semble intéressant mais rapidement je me rends compte qu’il est orienté. Cet article intitulé « Nos élus sont ils toujours des représentants du peuple?  » est l’exemple type d’un article qui n’en est pas un, et qui n’est qu’un article de campagne politique. Certes son auteur ne se cache pas beaucoup, puisque dans sa fiche Jean Noël affiche carrément son site mais quelqu’un qui prend l’info comme ça, sans connaître le ville saura-t-il qu’il milite très activement pour les municipales ? Faudra-t-il d’ailleurs laisser passer un tel article dans quelques mois quand la campagne aura officiellement débuté ?

Je trouve Jean-Noël très sympathique mais je trouve que cet article est exactement le danger qui guette les sites de journalisme citoyen. Il y a une différence entre poster ça sur son blog où en tant qu’auteur on est clairement identifié et on annonce franchement sa position, et poster ça sur un tel site où finalement on ne sait pas trop qui est qui, qui poste ça. Sous une impression d’information et d’avis, cet article est finalement seulement l’expression de la droite clermontoise en vue de la campagne.

On touche là aux limites d’un site qui se baserait uniquement sur du contenu des internautes sans éditorialiser et mettre en perspective… La politique éditoriale de Come4News est d’ailleurs pour moi assez légère. Les nouvelles expériences dans ce domaine misent d’ailleurs sur l’éditorialisation que ce soit du côté rue89 ou du côté du Post.

On me rétorquera, que le site permet comme ici de faire remonter des fait qui ne sont pas relatés par les médias habituels, qui sont cachés et que l’on informe donc les internautes. Le problème c’est que l’on tombe très régulièrement sur des articles militants qui ne le disent pas. Je ne dis pas que l’on ne doit pas trouver de position politique sur ces sites. Je pense seulement que l’on aurait tout à y gagner en annonçant clairement la couleur.

[tags]clermont-ferrand, politique, journalisme citoyen[/tags]