/ blog local

Salade normande

Sébastien Bailly raconte dans Le Rouennais sa mésaventure dans un restaurant et déclenche une petite tempête. Cinquante commentaires sur son billet et un sujet dans Pointblog pour se demander s*‘il a bien fait de raconter cette aventure sur son blog*.

Sur la question de Pointblog je dirais « oui« , un blog local peut parler d’une mésaventure dans un restaurant. Si l’auteur a été surpris de payer un truc qu’il pensait compris dans le plat ou offert, d’autres l’ont été avant lui et le seront et certains apprécieront d’avoir été prévenu.

Après sur le nombre de commentaires autour de ce sujet je ne suis pas du tout supris, même si on peut s’étonner qu’un sujet d’une importance toute relative puisse avoir plus de commentaires que des sujets graves. Mais il est plus facile pour beaucoup de s’exprimer sur un restaurant que sur un sujet politique, économique ou social.

Ensuite, j’ai déjà vu sur Cyberbougnat ce qui se passe quand la discussion s’envenime de la sorte. Un premier commentaire est mal perçu par le patron ou le serveur, ces derniers essaient de se défendre et on part dans une discussion sans fin qui rameute souvent d’autres personnes déçues. Bref ça fini par faire du bruit et parfois au point d’avoir un mail du patron du lieu (version soft) ou recommandé de son avocat (version hard).

Des histoires semblables vont se multiplier. Pour éviter les soucis, certains préféreront à l’image des guides ne pas parler des lieux à éviter, d’autres diront que c’est leur rôle de prévenir sur certaines pratiques ou certains lieux. Une chose est certaine, les bars et restaurants, comme les marques, devront s’habituer à ces buzz négatifs.