Taxe anti Mp3 ?

Dans une news récente j’indiquais que les FAI réfléchissaient à mettre en place une taxe sur l’ADSL pour les gros téléchargeurs. J’avais conclu par cette phrase « L’autre question est aussi de savoir si cet argument ne sort pas à point pour préparer le public à de nouvelles règles alors que les Majors font de plus en plus pression sur les FAI pour limiter le piratage. » Et bien voilà maitenant on a la réponse. Car les Majors sont bien en train de demander la taxation des FAI sur les connexions haut-débit. Notre adoré Pascal Nègre, PDG d’Universal Music France, et grand défenseur de l’intérêt des majors exige lui que les fournisseurs soient contraints de filtrer les accès aux contenus illicites sur le net. Il faut dire qu’en ce moment les maisons de disques font la gueule avec une chute de 11% des ventes mondiales de disques (presque 9% en france). L’industrie du disque préfère alors incriminer les utilisateurs du P2P et ne penserait jamais qu’elle produit elle même des produits que le consommateur n’a tout simplement pas envie d’acheter. Reste que le filtrage semble bien difficile. Car comment différencier le titre piraté du titre enregistré par un petit groupe amateur souhaitant se faire écouter ? A moins bien sûr qu’on ne filtre aussi ceux là, comme ça les Majors seraient un peu plus tranquilles.