Affaire wanadoo suite

La news précédente parlait de la décision de France Telecom de ne pas augmenter la capacité de peering pour certains hébergeurs. Les hébergeurs concernés étaient en fait ceux utilisant le service Freeix géré par Free pour le peering avec un grand nombre de FAI. La saturation du peering avaient finalement pour conséquence de ralentir l’accès aux sites pour les abonnés de wanadoo, mais aussi d’encombrer les serveurs lorsqu’un abonné de wanadoo consultait un site. Devant ces problèmes, aujourd’hui Free avait alors décidé de carrément bloquer l’accès pour les abonnés wanadoo aux sites hébergés par Free. Vu le nombre de sites concernés (sites pros, persos, forums…), et avec la multiplication des plaintes et des articles sur le sujet France Telecom a finalement décidé d’augmenter la capacité de peering. L’affaire n’est pas totalement réglée, mais visiblement France Telecom aurait voulu faire payer ce service à free, alors que les accords de peering sont généralement gratuit.