Bertrand Soulier

En direct ;-)

L'industrie publicitaire souhaite être plus respectueuse

L’IAB, qui représente les publicitaires a pris conscience que la croissance incessante des bloqueurs de publicité était aussi un peu la faute des entreprises qu’elle représente.

L’utilisation de ces plugins est clairement la conséquence de la qualité désastreuse de l’expérience utilisateurs. L’IAB le reconnait, « On a foiré […] on a perdu de vue l’expérience des utilisateurs », et fait son mea culpa :

« Dans notre recherche d’une plus grande automatisation et de maximisation des profits […] nous avons construit des technologies pour optimiser les revenus durant la baisse des marchés publicitaires. Avec le recul, nous avons perdu l’équivalent de beaucoup d’euros en termes de confiance des consommateurs pour faire la chasse à des centimes.
Les systèmes de ciblage des utilisateurs, rapides, simples d’utilisation et rapportant gros, ont ralenti l’Internet grand public et vidé bien des batteries de téléphones. Nous étions tellement bons à ce jeu que nous sommes allés au-delà des capacités des tuyaux que nous avions nous-mêmes créés. Cela a dépassé les utilisateurs, vidé leurs terminaux, et mis leur patience à bout. »

Consciente que l’industrie publicitaire doit réagir, l’IAB propose une nouvelle direction sous l’accronyme LEAN :

  • publicités légères (Light),
  • chiffrées (Encrypted),
  • respectant un contrôle à l’internaute (Ad Choice Supported)
  • pas intrusives (Non-invasive ads).

Pour l’IAB, une publicité ne devrait par exemple plus recouvrir le contenu de la page. Cette prise de conscience est trop tardive : près de 200 millions d’internautes utilisent un bloqueur sur leur ordinateur, les bloqueurs sous iOS sont en tête des l’App Store.

Cette prise de conscience néglige aussi un point important, le Prix. Ces formats de plus en plus intrusifs sont aussi la conséquence d’une volonté de payer toujours moins pour toujours plus de visibilité. C’est un constat chez tous les éditeurs de contenus, quelque soit le format, le prix ne fait que baisser. Face à la cette baisse, les éditeurs n’ont eu d’autres choix que de faire de la merde et remplir les écrans de publicité. Certains sites sont donc devenus indigestes.

L’IAB est les annonceurs devraient donc directement passer au PLEAN s’ils souhaitent continuer à avoir des supports affichant leur pubs. Mais il est probablement déjà trop tard pour convaincre les internautes. Une fois que vous avez goûté au web sans pub, vous avez du mal à revenir en arrière.