Bertrand Soulier

En direct ;-)

L'hypocrisie de Taylor Swift sur les droits des artistes

On a beaucoup parlé de Taylor Swift qui a réussi à faire plier Apple. La jeune chanteuse américaine s’offusquait que la marque à la pomme ne paie pas les artistes pendant la période d’essai du service de streaming Apple Music. Devant le boycott et la mauvaise publicité, Apple a reculé et tout le monde célébrait la chanteuse pour son pouvoir.

Mais l’artiste qui ne trouvait pas normal de travailler gratuitement pour Apple trouve normal à l’inverse de faire travailler gratuitement les photographes pour elle et sa maison de disque. Les clauses du contrat que doivent signer les photographes sont ainsi hallucinants :

« le photographe autorise FEI et Taylor Swift à utiliser ses photos de manière perpétuelle (aucune limite de date) et au niveau mondial pour tout usage non-commercial y compris à des fins de publicité ou de promotion sur les différents sites et réseaux sociaux de l’artiste. »

Pire, Taylor Swift se réserve même le droit de détruire le matériel photo des photographes ne respectant pas le contrat…

Mise à jour : Conséquence de ce contrat, The Irish Times n’a pas couvert le concert de la chanteuse à Dublin. Ou plutôt, il a publié un article sans photo du concert mais avec seulement de photos de fans avant le début du concert puis un second pour expliquer pourquoi le premier article n’avait pas de photo.