Bertrand Soulier

En direct ;-)

Les apps qui auraient pu me convaincre de craquer pour l'Apple Watch

Je n’ai pas acheté l’Apple Watch. A son annonce j’avais pourtant été séduit par le concept tout en gardant quelques doutes en tête : le prix, la taille, la durée de vie de la batterie. Je regrette aussi l’absence de puce GPS ou d’accéléromètre lui permettant de remplacer mon Fitbit Flex qui j’ai toujours au poignet. En revanche le look du modèle Sport m’avait fortement séduit. La question de l’utilité réelle est au final, je pense, fonction des cas.

Depuis quelques jours, on a cependant une idée de ce que pourra faire la montre par le biais des applications, que ce soit celles d’Apple ou celles de développeurs tiers. De nombreuses applications que j’utilise sur iPhone et Mac sont ainsi mises à jour pour tenir compte de la montre. Et parfois je me suis dit « ha oui c’est pas mal ça ».

J’ai listé quelques exemples d’utilisation possibles dans mon cas.

  • Appareil photo : l’Apple Watch peut servir de télécommande pour déclencher l’appareil photo de l’iPhone à distance. Apple a inclus la fonction en série dans la montre mais tous les développeurs d’applications photo feront probablement de même. ProCamera 8 + HDR ou Hydra le font déjà . Très pratique dans de nombreux cas : photo de famille, pause longue, vidéo… Je fais déjà la même chose avec mon appareil photo Nex depuis l’iPhone, c’est très pratique. Les possesseurs de GoPro peuvent aussi prendre des vidéos et les partager depuis l’Apple Watch avec l’application 10.
  • Plans et itinéraires : j’ai toujours beaucoup utilisé le GPS de mon iPhone. Avoir le trajet au poignet quand on est à pied ou en vélo doit vraiment être plus pratique que d’avoir le téléphone à la main. Plus sécurisant aussi que se trimballer l’iPhone à la main en ville.
  • Calendrier : cela semble logique, mais vérifier l’heure et le l’adresse d’un rendez-vous ça peut être pratique.
  • Musique et podcast : l’Apple Watch et une télécommande pour iTunes sur iPhone ou Mac. Elle pourrait l’être aussi pour les applications de podcasts. J’utilise Pocket Casts qui n’a pas annoncé la fonction pour l’Apple Watch mais le fait sur les montres Android Wear. Cela devrait donc arriver.
  • Siri : comme quand l’iPhone est branché, la commande « Dis Siri » permet de dicter des commandes à sa montre. C’est une fonction dont je me sers finalement assez souvent à la maison. En revanche la fonction de dictée vocale pour ajouter des notes dans Evernote ne m’intéresse pas du tout.
  • RunKeeper : j’utilise l’application pour suivre tous mes déplacements en vélo. L’application permet de suivre directement ses efforts sur la montre. Strava pour le vélo, Nike+ et les principales applications sportives font de même. Reste qu’on ne peut pas le faire sans l’iPhone dans la poche.
  • Todoist : l’application de gestion de tâches permet de gérer ses projets directement. Clear, Things, Omnifocus et les autres gestionnaires de tâches en font de même. Application intéressante pour beaucoup pour consulter ses tâches, cependant relativement peu utile dans mon cas. Je n’utilise en effet Todoist que pour gérer mon calendrier éditorial de mes blogs. Je gère les autres tâches avec… des PostIt.
  • Hours : j’utilise cette application pour mesurer le temps passé sur les dossiers de mes clients. La montre permet de démarrer et arrêter le tiers d’une manière plus discrète que sur l’iPhone.
  • Keynote : je n’utilise plus l’application pour la majorité de mes cours et conférences, mais ceux qui l’utilisent pourront contrôler leur présentation grâce à l’Apple Watch.
  • Shazam : j’adore Shazam, mais je trouve que c’est souvent un peu lent à démarrer pour un bout de morceau à la radio ou dans une pub. Le démarrage me semble là plus instantané et facile.
  • 1Password : on peut de récupérer ses mots de passe directement sur sa montre mais pas seulement. Il est possible de consulter des notes sécurisées où on stocke en général des numéros de cadenas, codes de porte, numéro de carte bleue… Encore plus utile à mon goût, vous pouvez aussi faire afficher dessus le code unique pour les services où vous avez activer l’authentification en deux étapes (Evernote, Google, Dropbox…). 1Password sait en effet gérer ce type d’authentification depuis quelques semaines.
  • FidMe : pouvoir gérer ses cartes de fidélité et les présenter rapidement me semble intéressant. A voir si les supermarchés qui intègrent les coupons de réduction dans leurs applications proposeront une version Apple Watch.

Ce que je trouverai très pratique :

  • SNCF : prenant le TER plusieurs fois par semaine mais jamais à la même heure, je trouverai bien d’avoir les horaires de mon prochain train pour une destination
  • idem pour les bus, mais à Clermont on peut toujours rêver !

Au final, pour le moment aucune de ces applications ne justifie pour moi d’avoir une envie irrépressible d’acheter l’Apple Watch. Et puis il y a aussi le sentiment que ce sera le prochain modèle d’Apple Watch qui intègrera les petits trucs qui la rendront encore vraiment irrésistible.