Bertrand Soulier

En direct ;-)

Test de l'éditeur markdown Typed par RealMac Software

RealMac Software est connu pour son application de création de site RapidWeaver, Ember qui permet de stocker de collecter des informations et son outil de gestion de tâches Clear. L’interface innovante de ce dernier a conquis beaucoup d’utilisateurs. Bref, voilà un éditeur de logiciels reconnu qui avait annoncé Typed il y a quelques temps un peu à la surprise générale. Le logiciel est maintenant disponible et j’en ai profité pour le tester.

Simple et rapide

Typed ne révolutionnera pas l’univers des éditeurs minimalistes et markdown, un vrai segment sur OSX tant il y a d’outils. Mais il prend un peu de ce qui se fait ailleurs pour proposer un éditeur simple et assez bien fait.

Quand vous ouvrez un nouveau document, s’affiche dedans une petite citation sur l’écriture. Commencez à écrire et elle s’efface. Vous pouvez aussi la désactiver.

typed-quote

En mode édition, Typed propose une prévisualisation markdown en live comme le font ByWord et pas mal d’applications. J’apprécie au passage que l’application conserve le marquage visible alors que d’autres le font disparaître. Si vous commence une liste à puce avec un – un retour créera automatiquement la ligne suivante avec un -. En revanche il se perd un peu sur l’imbrication. Si vous créez une sous-liste il ne crée pas de nouvelle ligne de puce. Petit défaut de jeunesse probablement.

L’application est très réactive pour écrire et la police Typed Pro par défaut à empattement est agréable. L’éditeur est responsive, ainsi la taille du texte varie en fonction de la largeur de votre fenêtre de travail. La police peut être modifiée avec le choix parmi 6 polices et le responsive peut être désactivé.

Le logiciel est bien intégré dans l’univers OSX. Appuyez sur la touche Esc fera bien apparaître le menu d’aide à la rédaction. De même que le menu partage se base sur les services, mais j’en parlerai plus tard. En revanche, mon correcteur d’orthographe Antidote ne fonctionne pas dedans.

Pour le reste Typed propose des options assez classiques pour afficher le nombre de caractères ou de mots. Le logiciel propose aussi quelques raccourcis indispensables comme le gras et l’italique et d’autres que je trouve inutiles comme par exemple insérer des titres (la combinaison de touche est plus longue que l’insertion d’un #) ou des citations ( > ). Mais c’est un détail.

Déception un peu plus grande en revanche sur l’import d’image. Le menu Add image Reference ajoute le codage markdown par défaut et à vous de compléter. Si vous n’êtes pas familier de la syntaxe, le logiciel ne vous aide pas. De plus, le glisser-déposer d’une image ne va pas insérer le codage qui va bien comme le font d’autres éditeurs comme ByWord.

Si vous survolez la partie gauche de l’éditeur un petit menu apparaît pour vous permettre d’accéder à quelques options, à la prévisualisation et à l’export.

typed-menu-texte

Mode Zen

L’application propose un mode plein écran habituel, mais aussi un mode Zen. Là encore, pas d’invention dans ce mode. La luminosité de l’éditeur baisse un peu ce qui augmente aussi un peu la transparence de Yosemite, une petite musique façon temple boudhiste est jouée en fond ou vous pouvez opter des bruits de pluie, orage vent. Cela vous rappellera Ommwriter et les premières applications de rédaction zen.

Notez que contrairement à certains de ces prédécesseurs, il n’y a pas de bruit sonorisant l’appui sur les touches, bonne chose car trop pénible. Que l’on soit en mode zen ou pas, on remarque juste un petit son sur le survol du menu de gauche. Il en est de même si vous cliquez sur le compteur de mots et caractères. Cela m’a amusé quelques secondes

Petit regret, ce mode n’intègre pas de musique de bar ou café façon Coffitivity alors que des études montrent que ce type d’ambiance peut améliorer la concentration. Personnellement j’aurai préféré.

En dehors du mode zen, Typed propose trois thèmes qui changent la couleur du papier : blanc, beige ou en couleurs inversées avec fond noir. Avec la transparence permise par Yosemite les deux fonds clairs peuvent avoir des variantes donc à vous de trouver ce qui vous plait le plus.

Sauvegarde et Export

La sauvegarde est très classique et n’a pas de fonction particulière pour Dropbox ou iCloud. A vous de sauvegarder votre document dedans comme tout autre fichier. Comme toute application moderne, Typed dispose d’une sauvegarde automatique de votre travail. La prévisualisation dans Marked marche aussi très bien en glissant l’icône du document sur l’icône de Marked.

typed-menu

Enfin, l’application est capable d’exporter dans divers formats. L’application permet d’exporter en HTML et RTF et le menu partager est lié aux services de OSX. Vous pouvez donc utiliser l’application pour rédiger un SMS ou un mail. Ce qui déplore de ne pouvoir rédiger leur mail avec markdown apprécieront. Vous pouvez aussi envoyer votre document par AirDrop.

Conclusion

Typed est une bonne application mais je trouve que le prix est un peu excessif même si elle est vendue à 19,99$ au lieu de 24,99$ pour son lancement. Toutefois, vous pouvez la télécharger gratuitement sur le site de l’éditeur pour la tester pendant 7 jours. Le temps de peut être vous laisser convaincre.