Bertrand Soulier

En direct ;-)

Nicolas Hulot s'indigne du cycle du futile dans les médias

Nicolas Hulot a publié sur sa page Facebook un coup de gueule sur le traitement médiatique de certaines affaires (Nabilla et le livre de Valérie Trierweiler) qui occulte totalement d’autres dossiers tels que l’Afrique ou le climat : 

A peine posé sur notre sol et parcourant d’un œil distrait mais consterné la presse de ces derniers jours, me saute aux yeux combien une fois de plus, mais avec un art consommé, nous avons inversé l’ordre des priorités entre l’utile et le futile. Le futile, l’inutile et même le sordide en terme d’espace sont devenus l’objet premier d’un microcosme qui malheureusement préempte l’attention et détourne de l’essentiel au profit du superficiel.  
Le summum a été atteint avec le fait divers Nabilla. Je crois que nous étions proche de l’orgasme médiatique tant il y avait matière à alimenter le feu de l’insignifiance. Un cas d’école où la même machine qui a consacré sans précaution au rang de star un personnage vide de tout talent et d’intérêt, la même machine se repaît aujourd’hui des conséquences de notre inconséquence.

Une prise de position qui trouve probablement un écho chez beaucoup de monde.