Bertrand Soulier

En direct ;-)

La bonne utilisation de Twitter par le caviste Nicolas

Le marchand de vin Nicolas a trouvé une utilisation intéressante de Twitter, ce qui n’est pas forcément simple pour une marque. Le caviste a ainsi lancé le service Dis-Moi Nicolas (@DisMoiNicolas) qui répond aux questions des internautes concernant le vin.

L’idée est intéressante car elle place le caviste en position de conseiller et non pas seulement comme un vendeur qui utiliserait Twitter pour faire sa publicité et diffuser ses promotions. Le compte répond ainsi aux questions et a mis en place ses propres hashtags en fonction du type de conseil : #nicovin, #nicofood, #nicoguide… Il mixe aussi réponses textes et réponses en images ce qui correspond bien à l’importance prise par ce format sur Twitter.

DisMoiNicolas_2014-août-18

DisMoiNicolas_2014-août-18 1

Le compte donne aussi des conseils qui intéresseront ceux qui veulent en apprendre plus :

Un vin conservé doit toujours rester couché !Le bouchon est en contact avec le vin, ce qui lui permet de rester humide et étanche #nicoguide

— Dis-moi Nicolas (@DisMoiNicolas) 14 Août 2014

Utile et conforme à l’ADN de Twitter

En mettant en place ce service, le caviste reprend ce qui fait la force d’une boutique physique et travaille le levier de la réputation et de la compétence. Il reprend aussi le service de conseil que l’on s’attend à trouver quand on va chez Nicolas mais qui est difficile à retranscrire sur une boutique en ligne.

Nicolas reprend aussi une règle importante sur internet : donner beaucoup avant de vouloir recevoir. Il respecte aussi très bien l’ADN de Twitter qui est un média ultra-relationnel et basé sur la discussion. Le système permet aussi de placer la marque Nicolas dans des discussions et il probable que le compte puisse être recommandé par certains utilisateurs comme service pratique.

Le principe de questions/réponses est aussi un outil intéressant à travailler et Nicolas pourrait probablement dupliquer ce type de service directement sur son site car ce format de contenu se prête particulièrement bien au référencement tout en permettant une génération de contenu relativement simple.

Seul bémol à mon avis, le service n’est accessible que du lundi au vendredi de 9h30 à 19h, globalement des heures de bureau. Une disponibilité le samedi serait pourtant un plus car il est fort probable que la « communauté » à laquelle s’adresse Nicolas se pose souvent ces questions ce jour là aussi surtout quand on invite des amis à manger. Et si vous vous posez cette question pour le samedi soir avoir la réponse lundi matin ne vous intéresse pas.