Exist : analysez vos données personnelles pour comprendre votre vie

Le Quantified Self fonctionne en deux phases : la collecte des informations et l’analyse. Exist.io est assez fort en analyse.

Beaucoup de personnes utilisent des capteurs et des applications de mesure de leurs données personnelles, mais n’en font pas forcément grand-chose. Souvent, ces données restent une mesure instantanée de notre journée ou nos efforts : j’ai dormi 7h, j’ai fait 6.854 pas, j’ai pris tant de calories…

La plupart des outils proposent aussi des tableaux de bord avec l’évolution de nos données, des graphiques d’évolution dans le temps, mais l’analyse reste incomplète. Nous avons donc beaucoup de data, mais pas vraiment d’outil pour en tirer profit.

C’est là qu’Exist intervient et souhaite « nous aider à changer notre vie » en la comprenant et en nous aidant à déterminer ce qui fait une bonne journée.

Made in Australie

Exist est une application web sur abonnement, 6 dollars par mois. Elle est développée par une startup de Melbourne en Australie Hello Code. L’équipe est composée du développeur freelance Josh Sharp et de la rédactrice de contenu Belle Beth Cooper qui publiait sur le blog de Buffer ou sur d’autres sites dans des thématiques autour du Lifehacking. Exist n’est cependant pas leur activité principale.

Un tableau de bord transversal

Une fois enregistré vous accédez à un tableau de bord que vous allez remplir en connectant dessus des données.

Actuellement Exist sait récupérer les données des services suivants :

  • Fitbit
  • Jawbone UP
  • l’application Moves pour iOS et Android
  • Foursquare
  • Twitter
  • Forecast.io pour la météo
  • Last.fm

Le dernier service disponible est fourni par Exist : Mood by Email. Je reviendrais dessus ensuite.

Pour chaque service vous donnez l’accès via les API et Exist peut ensuite récupérer instantanément vos informations et les afficher dans votre tableau de bord.

Statistiques

Le premier apport de Exist.io est de vous proposer un premier niveau d’analyse purement statistique. L’application vous affiche vos données sur les 8 derniers jours, fait quelques moyennes et met en avant quelques chiffres remarquables :

  • Plus mauvaise nuit
  • Temps de sommeil moyen sur la semaine et évolution par rapport à la semaine précédente
  • Journées la plus active et la moins active
  • Nombre de jours où je n’ai pas rempli mon objectif de pas
  • Nombre de tweets postés

Corrélations

La rubrique Insights récapitule ces mêmes données sur une période de 8 jours, comprenant la journée en cours. Il est ainsi assez facile de voir si nos données sont régulières ou s’il y a de fortes variations.

Averages<em>·</em>Exist

Mais l’onglet le plus intéressant s’appelle Correlations. C’est là que situe précisément la grande force d’Exist. Le service analyse les différents indicateurs et recherche des liens entre eux.

Par exemple, Exist relève qu’en ce moment il y a une certaine corrélation entre mes pas quotidiens enregistrés par Fitbit et le jour de la semaine et notamment le week-end. Ce ne fut pas toujours le cas cette année car je m’étais aperçu que pendant l’hiver je marchais beaucoup plus en semaine.

Correlations<em>·</em>Exist

Exist va aussi essayer de constater la corrélation entre le nombre de pas dans Fitbit avec la météo (pluie, température maximum), les check-ins Foursquare, mais aussi le nombre de tweets.

Ce dernier croisement me permet par exemple de constater que je tweete plus les jours où je marche plus. Non pas que je tweete en marchant, mais parce que j’ai déjà constaté que j’ai des journées beaucoup plus dynamiques que d’autres et que cela se traduit dans mon activité physique comme dans mon travail et ma veille.

Correlations<em>·</em>Exist<em>steps</em>tweets

Pour le moment, Exist n’a pas trouvé chez moi de corrélations intéressantes dans le domaine du sommeil. Peut être parce que je vis sans réveil et que j’ai donc un temps de sommeil très régulier.

Ce billet de la créatrice montre en revanche un nombre de corrélations très intéressantes dans son cas entre son sommeil et la température ou qualité du sommeil et jours de la semaine.

Humeur

Comme je le disais dans la présentation des services, Exist dispose aussi d’une application interne de suivi de l’humeur. Noter sa journée et suivre son humeur est à mon avis une petite routine importante à intégrer dans sa fin de journée.

Chaque jour, Exist envoie un e-mail vers 21h vous demander de noter votre journée de 1 à 5 en y ajoutant un petit commentaire. Il suffit de répondre au mail avec la note sur une ligne et le commentaire sur la ligne suivante.

Le système fonctionne bien et s’avère très simple. Il serait peut-être pratique que l’on puisse envoyer nous même le mail et on pourrait automatiser sa rédaction avec une application comme Launch Pro. En revanche, l’avantage de ce mail est de vous rappeler de noter votre humeur.

Réseau social

Exist intègre aussi une partie sociale. Vous pouvez utiliser le site en mode privé, mais vous pouvez aussi rendre votre profil public. A la manière de Twitter vous pouvez alors suivre d’autres membres et être suivi.

Autant le dire cette partie-là est assez embryonnaire dans ses fonctionnalités. Consulter les données des autres est relativement peu intéressant je trouve. Vous ne pouvez pas commenter, encourager, aider. Il existe seulement un petit forum. Mais j’imagine que cela va évoluer.

Futur

La liste des services connectés est encore limitée, mais elle va sans aucun doute s’agrandir. Exist sait par exemple récupérer les données Fitbit, mais ne récupère pas encore le poids de la balance Aria. Exist ne récupère pas non plus les données de Withings, RunKeeper ou Strava.

Josh a aussi indiqué qu’il souhaitait intégrer RescueTime pour mesurer la productivité, mais aussi pourquoi pas Harvest. Il veut aussi intégrer Github pour suivre ses commits. On pourrait aussi imaginer qu’il se greffe à un système de gestion de tâches pour récupérer le nombre de tâches ajoutées et terminées.

Bilan

Exist est pour moi un service très prometteur. C’est une application encore jeune et il s’agit toujours d’un side project. L’évolution est donc relativement lente, mais dans son état actuel Exist vous apporte déjà des informations et des analyses très intéressantes.

Le gros avantage est d’être transversal aux différents services et applications et de proposer des analyses différentes. Elles me semblent bien plus intéressantes que le service Premium de Fitbit. Avec plus de services connectés, Exist pourrait être l’outil d’analyse indispensable pour tout adepte du Quantified Self.

Exist