Bertrand Soulier

En direct ;-)

Une semaine de liens #2

Une nouvelle sélection de liens lus (et pas forcément partagés) cette semaine.

Je commence cette revue de web avec un article collaboratif sur les utilisations productives des Legos. Il y a un peu de tout dont des idées pour trier des pièces, gérer son temps, ne plus perdre ses bouchons d’objectifs d’appareils photos ou ranger ses clés.

Outils et logiciels

Mon extension et mon ancien bookmarklet pour envoyer une URL vers tweetbot ne fonctionnaient plus dans Chrome. Voici un bookmarklet qui marche très bien

Sept fonctions peu utilisées mais pourtant très pratiques de Mac OSX. J’avais déjà eu l’occasion de tester l’astuce wifi et je signe beaucoup de PDF via Aperçu. Le dictionnaire est aussi très pratique surtout qu’il permet d’intégrer plusieurs langues.

Je suis un grand utilisateur de Pocket après avoir longtemps utilisé Read it Later. Wallabab est un équivalent Open Source développé par Nicolas Lœuillet. Il permet de sauvegarder des articles à lire plus tard sur son propre serveur. Vous pouvez aussi l’utiliser sans installation sur Framabag proposé par Framasoft. De manière plutôt étonnante je l’ai découvert via Lifehacker sans l’avoir vu passer avant.

Font Awesome : une police web, 439 icônes et ne fait pas appel à Javascript.

La dernière mise à jour d’Ulysses 3 permet maintenant d’exporter le Markdown avec les liens inline et pas forcément référence. Beaucoup plus pratique à lire je trouve et ce qui me manquait pour définitivement basculer dessus.

Téléphone App un client SIP gratuit pour OSX. Si vous souhaitez téléphoner avec votre Mac en utilisant votre ligne téléphonique.

Médias

Un rapport interne très critique sur le fonctionnement New-York Times sur son propre avenir face au numérique a fuité. Buzzfeed a publié le rapport complet qui est très intéressant comme l’a bien résumé Medialand. La majorité des médias français devraient le lire attentivement car ils sont confrontés aux mêmes problèmes. Et l’analyse de méta-media complète très bien.

Mais les remarques ne se limitent pas aux médias et de nombreuses entreprises dans d’autres secteurs d’activités sont confrontés aux même difficultés. Tout le monde devrait donc le lire.

Utilisation du fonds Google pour la presse : la presse traditionnelle a récupéré 90% du fonds fruit d’un accord entre le géant américain de l’internet et l’Association de la presse d’information politique et générale et qui a pour objet de soutenir des projets d’innovation numérique dans le domaine de la presse d’information politique et générale.

Futur

Castorama mise sur l’Open Source, le DIY, l’impression 3D : l’enseigne de bricolage se positionne en plateforme au coeur des pratiques et futures pratiques des bricoleurs. L’enseigne va lancer par exemple un « wiki ayant l’ambition d’être le Wikipedia des bricoleurs » avec des contenus en Creative Commons. Castorama a aussi décidé de créer un « SAV 3D » pour tous les produits commercialisés sous sa propre marque. Les pièces détachées pourront être imprimées à la demande par Castorama, ou par n’importe quel internaute ou Fab Lab équipé des machines nécessaires.

La fin de l’URL ? Depuis la naissance du web, l’URL est ce qui permet de faire un lien vers n’importe quel document existant sur internet. Les URLs sont l’essence du web, mais Google a un plan pour les faire disparaître tant dans la prochaine version de Chrome que dans son algorithme.

Je partage l’avis de Korben sur l’obligation de Mozilla d’incorporer des DRM. Ces restrictions ne servent à rien et ne protègent en rien du piratage mais quand c’est poussé par de gros acteurs, difficile de ne pas les prendre en compte. La solution de Mozilla semble donc la plus intelligente même si elle n’a pas été simple à prendre.

Produits

Slylock est un antivol intelligent bourré d’électronique relié à son smartphone en bluetooth. Il se débloque tout seul, se ferme facilement mais peut aussi s’utiliser si on n’a pas son téléphone dans la poche.

L’éducation nationale se met à la page et interdit les montres connectées pendant les examens en plus des smartphones et des baladeurs. Le bon vieux petit bout de papier a encore un bel avenir.

Nivea Sun lance un objet connecté publicitaire au Brésil : il s’agit d’un bracelet pour surveiller si son enfant s’éloigne trop et distribué dans le magazine Veja. Connecté en Bluetooth 4.0 à son smartphone, sur lequel on installe une application iPhone ou Android, il permet de savoir si son enfant est sorti d’une zone d’un maximum de 30m. Le bracelet peut aussi être acheté chez Stick’n’find. Intéressant de constater que Nivea propose là non pas un produit lié à la protection solaire mais utile en terme de sécurité pour les parents à la plage.