Mon cheminement personnel et le lifehacking

Avant d’aller plus loin dans ce nouveau blog, il me semble intéressant de revenir sur mon cheminement de lifehacking.

Pendant très longtemps dans ma vie je ne me suis guère préoccupé de calendrier. Déjà à l’école primaire, j’avais la manie de ne faire les choses qu’au dernier moment en préférant aller jouer au foot ou imaginer je ne sais quel monde en Lego. Cela a duré toute ma scolarité qui ne m’a pas vraiment passionné.

Dans mes études supérieures cette méthode a continué a fonctionner fort bien. Ma mémoire et ma capacité à rattraper les choses au dernier moment furent heureusement pour moi payants. Le temps libéré par mon implication limitée dans les études m’a aussi libéré du temps pour faire beaucoup d’autres choses : associations étudiantes, bénévolat dans un club de foot, apprendre le PHP et expérimenter la création web en général.

Je suis ainsi sorti de mes études avec quelques diplômes et tout un tas de choses apprises en autodidacte. Ce sont d’ailleurs ces compétences que j’ai majoritairement utilisé dans mes premières années professionnelles.

Mes différents emplois furent prenants mais j’ai toujours gardé cette envie de faire quelque chose en plus, d’en apprendre encore. Petit à petit j’ai développé des sites et des blogs personnels. Mon tempss disponible s’est donc bien réduit. C’est là que la question d’une meilleure efficacité personnelle est devenue plus présente dans mon esprit.

Ainsi depuis quelques années, j’ai testé beaucoup de méthodes et d’outils avec plus ou moins de succès. J’ai lu de nombreux livres, regardé des vidéos, suivi des tutoriaux pour optimiser tout ça et rechercher l’efficacité. J’ai aussi testé des logiciels et applications sur de nombreuses plateformes.

Je suis maintenant à mon compte en consultant communication numérique et e-commerce depuis presque trois ans et le lien au temps a changé. Désormais la relation entre revenus et heures travaillées est beaucoup plus directe, mais j’ai perdu les contraintes de la badgeuse ou des heures de bureau imposées.

Mais il n’y a pas que ça qui a changé. Dans mes derniers mois comme salarié j’ai eu à subir un important stress négatif pour ne pas dire un harcèlement moral. Cela m’a ruiné la santé pendant des mois, puis j’ai rebondi avec une nouvelle vision de la vie et des manières d’en profiter.

C’est à cette période que j’ai pris le temps de regarder et analyser la qualité, l’équilibre entre vie perso et travail ou entre activité physique et informatique. Alors qu’avant je cherchais l’efficacité pour faire plus de choses, je me suis mis à chercher l’amélioration de mon bien être. J’ai ainsi envisagé d’une autre manière ce qui me passionne réellement dans la vie et donc sur quoi j’ai envie de m’investir pour prendre du plaisir.

J’ai ainsi fini par digérer tout ça et construire mes propres certitudes, notamment celle que nous avons tous une méthode qui nous correspond et qu’elle n’est probablement pas dans des livres. Ces derniers nous apportent des pistes mais la solution se trouve dans l’expérimentation, l’analyse et le perfectionnement. J’ai bien d’autres convictions : travailler sur ce qui me passionne, bouger, prendre le temps de respirer, croire en mes rêves, lire pour apprendre chaque jour, dormir différemment ou vivre sans réveil…

C’est cette digestion que j’ai décidé de partager ici, cet apprentissage puis cette personnalisation des outils et des méthodes.