Bertrand Soulier

En direct ;-)

Prix des abonnements numériques dans la presse

Jean-Philippe Vigouroux, responsable du service internet au Progrès (Lyon), dans un entretien sur la PQR et le numérique dans Journalismes.info :

On arrive à convertir au numérique les anciens abonnés papier. Le reproche principal fait à l’abonnement numérique est qu’il est trop cher, à tort ! L’abonnement papier est plus cher.

Pourtant l’un n’empêche pas l’autre. Ce n’est pas parce que l’abonnement numérique est moins cher qu’il n’est pas considéré comme toujours trop cher. Certes ceux qui passent du numérique au papier font des économies, mais cela n’empêche pas que les non abonnés trouvent ça encore trop cher pour s’abonner.