Bertrand Soulier

En direct ;-)

Elle démissionne en faisant un buzz vidéo

Marina-Shifrin

Marina Shifrin, employée de l’entreprise taïwanaise Next Media Animation qui produit des animations décalées sur l’actualité du moment, a annoncé sa démission en dansant dans les bureaux vides de sa société en pleine nuit. Et bien entendu ça fait le tour du monde.

Au son du morceau “Gone” (parti) de Kanye West, elle explique en sous-titre pourquoi elle s’en va :

Il est 4h30 du matin et je suis au travail. Je travaille pour une super entreprise qui produit des vidéos d’actualité. Pendant près de deux ans, j’ai sacrifié ma vie personnelle, mon temps et mon énergie pour cet emploi. Et tout ce qui intéresse mon patron c’est… la quantité de vidéos qu’on produit et leur nombre de vues. Alors je me suis dit que j’allais faire MA propre vidéo pour me concentrer sur le contenu plutôt que sur les vues. Et faire savoir à mon patron que… je démissionne ! Je suis partie.

Le commentaire sous sa vidéo précise aussi une autre chose pertinente sur la qualité :

Je travaille pour une entreprise incroyable qui fait des vidéos d’actualités. J’ai mis toute ma vie dans ce métier, mais mon patron ne se soucie que de quantité, à quelle vitesse nous écrivons et combien de vues chaque vidéo fera. Je crois qu’il est plus important de se concentrer sur la qualité du contenu. Lorsque vous apprenez à améliorer cette situation, les vues viendront. Voici une petite vidéo que j’ai faite pour expliquer mes sentiments.

Véritable buzz

Quand j’ai partagé la première fois cette vidéo sur Twitter hier elle comptait 500.000 vues. Seulement 2 jours après sa publication c’était un très bon score. Ce matin elle approche les 4 millions. Elle démontre au passage le bienfondé de sa théorie : la qualité amène les vues.

Voilà un score qui pourrait plaire à son désormais ancien patron si ce n’est qu’il perd un bon profil et bénéficie d’un coup de projecteur négatif, même si Marina prend bien garde de ne pas le citer. Mais il fut facile de retrouver la trace en quelques minutes de recherche. Surtout Marina a réussi à dénoncer publiquement au monde entier une situation interne qui ressemble à une forme d’esclavagisme moderne.

Le HuffPost américain a en effet rapidement contacté la jeune femme pour en savoir plus. Elle a notamment expliqué qu’elle n’avait aucune pause déjeuner et que son supérieur changeait constamment son emploi du temps et ses responsabilités. Ses managers n’ayant rien pu faire pour elle, elle a eu l’idée de cette vidéo.

Au passage il est intéressant de regarder le site de sa société et notamment la page sur l’entreprise. La réalité dépeinte par Marina est bien loin de la façade « cool » présentée par la société.

Un CV exceptionnel

Certains penseront qu’elle est désormais en mauvaise posture pour retrouver un emploi, qu’un employeur ne misera pas sur une fille capable de faire un tel geste. Dans le monde internet qui récompense l’audace et la créativité elle vient plutôt au contraire d’envoyer le plus efficace des CV. D’ailleurs elle projette de revenir aux Etats-Unis et de postuler dans des sociétés qui récompensent la créativité de leurs employés.

On peut parier qu’elle a sûrement déjà été contactée par quelques dizaines de sociétés pour des projets diverses et YouTube toujours à la recherche de talents pour produire du contenu original et unique doit en faire partie.

Enfin, ce type d’exemple montre encore une fois la puissance de la vidéo. Elle donnera envie à beaucoup de faire la même chose. Mais méfiance, Marina est une pro de la vidéo…