Bertrand Soulier

En direct ;-)

Les raisons pour lesquelles je conseille Google+

A force de dire que Google+ était un échec, on en a oublié ses qualités qui en font un espace à investir. Personnellement je le conseille à certains de mes clients dès maintenant.

J’ai passé tout mon année universitaire, plus de 200 heures de cours, à mettre en garde mes étudiants de Licence et Master en communication sur l’importance de garder un oeil sur Google+. Mon conseil était surtout ne pas rester sur l’image qui en a été donné à son lancement par les blogueurs et les médias et de tester.

Quand je leur posais la question sur leur utilisation de Google+, j’ai souvent entendu des poncifs comme : ça ne marchera pas, il n’y a personne dessus, ça ne sert à rien car on a déjà Facebook. Moi invariablement je leur disais d’oublier leurs préjugés et de regarder l’outil de plus près et qu’il se pourrait qu’ils l’utilisent eux-même avant la fin de l’année 2013.

Cet hiver j’étais d’autant plus à l’aise pour le faire que ceux qui regardaient Top Chef sur M6 pouvait voir chaque lundi une publicité pour la crème Président invivant à cuisiner avec un chef via Hangout.

Pour moi, c’est la première campagne en France à utiliser réellement cet outil de manière intelligente et un signe avant coureur d’une adoption plus large.

Pourquoi l’utiliser ?

La dernière refonte de l’outil semble avoir donné un nouveau coup de boost à la fréquentation mais elle progressait bien avant. Avec cette nouvelle version, Google+ est à mon sens plus ergonomique que Facebook et plus facile à comprendre que Twitter pour le novice perdu face au concept même.

Pour moi, Google+ dispose de quelques atouts intéressants tant pour l’entreprise que pour chacun d’entre nous et notamment le consultant ou le travailleur indépendant.

1 – Plus humainRetour ligne manuel
Google+ ressemble au Twitter des débuts. Je ne parle pas du Twitter actuel où se mesurent les égos des inconnus et des stars souvent à sens unique, devenu trop mécanique et automatisé avec les bots, où l’on se glorifie d’apparaître dans les trending topics en oubliant de répondre à l’humain.

Non, Google+ ressemble à une époque où Twitter rimait avec relations humaines, partage, inventivité… Je retrouve dans Google+ ce côté, découvreur, testeur mais aussi très humain, très frais. Cela risque de ne pas durer donc profitons en.

2 – De nouvelles cartesRetour ligne manuel
Voyez ce nouveau monde est ce nouveaux outils comme un terrain d’expérimentations, de tests, d’essais… Voyez-y aussi un espace où les cartes du jeu sont redistribuées par rapport à l’existant sur Facebook et Twitter. Et donc de nouvelles opportunités à saisir assez facilement.

N’investissez pas de l’argent en publicité pour rattraper votre retard sur Facebook, investissez dans l’humain et le contenu engageant sur Google+ pour prendre un coup d’avance.

3 – HangoutRetour ligne manuel
Les bulles vidéos sont peut être le seul vrai apport nouveau de Google+. Mais c’est aussi probablement la killer apps qui permettra à des communautés de se souder et d’échanger de manière différente.

Démonstration produit, formation en ligne, séminaires, chats, discussion avec les clients, SAV, événements type interviews d’une personnalité avec quelques privilégiés, podcast… on peu imaginer beaucoup de choses avec ces bulles vidéos.

Un Hangout est limité à 9 personnes, mais c’est ce qui permet d’en faire des événements réservés à quelques personnes qui se sentiront « privilégiées ». A vous de choisir par quel moyen vous les choisissez : meilleurs clients, inscription et liste d’attente, concours… De plus, la possibilité de diffuser en live sur YouTube démultiplie l’impact de certaines utilisations.

La possibilité de programmer les hangouts permet de donner un rendez-vous régulier. Exemple : indiquez à vos clients que vous êtes en ligne pour répondre à leurs questions tous les mardis à 18h. Un moyen de nouer de nouvelles relations.

4 – Les outils sont làRetour ligne manuel
Si Facebook a construit petit à petit les outils pour les entreprises, Google+ dispose de tout ce dont vous avez besoin dès maintenant. Les entreprises peuvent dès maintenant créer des pages avec plusieurs administrateurs. Véritables comptes, ces pages peuvent aussi créer ou participer à des communautés.

Les communautés sont en fait les groupes de discussion qui peuvent être privés ou publics. Mon conseil est d’avoir une page au nom de votre entreprise et/ou votre produit et de créer des communautés sur vos thématiques. Comme Google+ est encore récent, il y a de la place à prendre pour créer une communauté liée à votre métier et vos clients.

Enfin, la fonction hashtag qui a été améliorée dans la dernière mouture. C’est bien entendu un moyen potentiel d’être découvert plus facilement en vous rattachant aux grands sujets du moment. A l’inverse, c’est aussi pour vous une manière de découvrir de nouvelles communautés ou personnes avec qui discuter. Cela a très bien fonctionné sur Twitter, pas de raison que cela ne marche pas sur Google+.

Testez, testez, testez

Bien entendu, pour l’instant Google+ est encore beaucoup moins animé que Facebook et l’interactivité sur les pages est bien plus faible. C’est parfois décourageant car on peut avoir l’impression de parler dans le désert.

Mais je vous encourage fortement à oublier vos préjugés et venir y faire un tour si vous n’y êtes pas et à persévérer si vous y êtes déjà. Mettez en place les outils, utilisez-le, testez, apprivoisez…

Vous serez ainsi prêt quand Google+ sera plus fréquenté. Et il est de plus fort probable que vos premiers abonnés seront différents de ceux que vous avez sur Facebook ou Twitter.