Bertrand Soulier

En direct ;-)

C'est la fin pour dijOnscOpe

Le pure player d’info locale dijOnscOpe n’a pas réussi à se sauver et tire donc sa révérence. Créé le 1er septembre 2009, il a d’abord subsisté par la publicité avant de passer au modèle payant sur abonnement de 5 euros par mois en décembre 2011.

Sa créatrice Sabine Torres avait fait ce choix pour échapper à la pression des annonceurs. Le site n’a toutefois pas réussi à convaincre (ou garder chaque mois) suffisamment de lecteurs. Pas facile de trouver un modèle économique à l’info locale.

Dijon et la Bourgogne perdent à moins d’un an des élections municipales un média qui avait pourtant un rôle important à jouer dans le débat. Dommage pour les citoyens. A l’inverse, la PQR qui avait attaqué le site en justice doit avoir le sourire.